☀︎
archives

Secrets de famille

Ce tag est associé à 41 articles

Note de lecture : « Né d’aucune femme » (Franck Bouysse)

Une terrifiante contre-plongée dans les noirceurs de la domination bourgeoise, lorsqu’elle devient pleinement sauvage. x Il se trouvait quelque part plus loin que les aiguilles de ma montre. Cela n’a pas encore eu lieu. Il ne sait rien du trouble. Ce sont des odeurs de printemps suspendues dans l’air frais du matin, des odeurs d’abord, … Lire la suite

Note de lecture : « Un autre monde » (Alfons Cervera)

Un magnifique combat pour comprendre, par-delà la mort, les silences d’un père taiseux. x La photographie a jauni. Si ça se trouve, tu ne te la rappelles même pas. Tu me l’as dit à un moment : parfois certaines choses se passent comme si elles se produisaient hors du temps. Je ne sais pas de … Lire la suite

Note de lecture : « Freelander » (Miljenko Jergović)

Le trajet routier presque anodin d’un professeur retraité entre Zagreb et Sarajevo devenant sous nos yeux une rusée leçon d’histoire, de mémoire tenace et de contamination pernicieuse. x Le facteur, qui depuis vingt-cinq ans lui apportait son courrier à Zaprudje, n’avait jamais appelé Karlo Adum par son nom, et réciproquement, mais le professeur ne s’en … Lire la suite

Note de lecture : « La politique du tumulte » (François Médéline)

Machinations politiques subtiles et violentes, secrets de famille et télescopages. Du grand art musclé. x Quand Jacques Dardenne pénétra dans la Brasserie du palais, Secondi était plongé dans une chronique du Monde rédigée par un ancien ministre de la Justice, un enfoiré d’avocat humaniste qui avait fait abolir la peine de mort en 1981. Cet … Lire la suite

Note de lecture : « Les fantômes du vieux pays » (Nathan Hill)

Une fresque baroque et foisonnante pour relier l’Amérique de 1968 à celle d’aujourd’hui, en addiction terminale et maladive. x Si Samuel avait su que sa mère allait partir, peut-être aurait-il fait plus attention. Peut-être l’aurait-il davantage écoutée, observée, aurait-il consigné certaines choses essentielles. Peut-être aurait-il agi autrement, parlé autrement, été une autre personne. Peut-être aurait-il … Lire la suite

Note de lecture : « Vulnérables » (Richard Krawiec)

Un cambriolage sordide en révélateur des maux terminaux d’une certaine Amérique. Décapant. x C’est arrivé le mercredi des Cendres. Ma mère déjeunait chez elle, comme d’habitude, et, comme d’était devenu l’habitude, quand le téléphone a sonné elle a décroché et son « Allô » n’a rencontré que le bruit d’un combiné qu’on raccroche. Elle savait ce que … Lire la suite

Note de lecture : « La course » (Nina Allan)

Un très fort roman d’échos subtils, fractionné hydrauliquement, autour de lévriers génétiquement modifiés, de science de l’empathie et de nature de l’écriture. x Il y a des Hoolman établis à Sapphire depuis des centaines d’années. Comme tant des vieilles familles de la ville, nous sommes dispersés et divisés, l’instinct aussi égoïste et l’esprit aussi âprement … Lire la suite

Note de lecture : « Complications » (Nina Allan)

Mécanismes affûtés d’horlogerie et variations temporelles pseudo-aléatoires pour six nouvelles qui constituent un véritable et surprenant premier roman. x Le titre « Complications » est une bien jolie trouvaille pour ce premier recueil en français de la Britannique Nina Allan. Composé de six nouvelles (la première d’entre elles, « Chambre noire », datant de 2008, ne figurait pas dans … Lire la suite

Note de lecture : « Le Passage » (Pietro Grossi)

Père et fils dans le Passage du Nord-Ouest. Simple et curieusement beau. x Tout avait commencé la semaine précédente par une banale sonnerie de téléphone. Assis de travers sur un coin de mon bureau, des dessins à la main, j’essayais d’expliquer à un stagiaire le mécanisme d’une série de lucarnes. Je saisis le combiné et … Lire la suite

Note de lecture : « La marraine du sel » (Maurice Fourré)

Drames de l’amour ou sorcellerie dans le bocage ? Un poétique et indécidable roman de 1955. x C’est en 1955 que paraît chez Gallimard ce deuxième roman de Maurice Fourré, romancier-poète ayant « débuté » cinq ans plus tôt, à soixante-quatorze ans, avec le soutien de Julien Gracq, d’André Breton et de Michel Butor (excusez du peu). … Lire la suite