☀︎
archives

Schizophrénie

Ce tag est associé à 14 articles

Note de lecture : « Roberto Zucco » (Bernard-Marie Koltès)

La dernière pièce écrite par Koltès, et l’approche tangentielle du meurtrier en série et de sa folie. Vertigineux. x LA MÈRE. – Je te donne de l’argent. C’est de l’argent que tu veux. Tu t’achèteras tous les habits que tu veux. ZUCCO. – Je ne veux pas d’argent. C’est mon treillis que je veux. LA … Lire la suite

Note de lecture : « Le chant de la mutilation » (Jason Hrivnak)

La fabrication d’un Démon ou le songe ultime du schizophrène – et ce qui s’obstine à y résister. Proprement hallucinant. x J’avais passé la nuit à son chevet, à le regarder dormir. La moindre contraction visible sur son visage ne faisait que renforcer mon désir de lui nuire. Je le réveillai une heure avant l’aube … Lire la suite

Note de lecture : « Hôtel rouge » (Maria Efstathiadi)

Une fabuleuse mobilisation poétique d’un être à facettes pour surmonter les silences de la mémoire d’enfant. x « Hôtel rouge » est peut-être un récit d’enfance, celui d’une fillette de la bourgeoisie athénienne, nichée au sein d’une famille où les convenances semblent – mais en est-on certain ? – avoir eu depuis longtemps raison de l’amour. C’est … Lire la suite

Note de lecture : « Black Bottom » (Philippe Curval)

Une Venise d’art contemporain extrême ou dévoyé, une farce tragique et ravageuse, une rare histoire d’amour fou. x – Tranquille ! D’abord, tu nous racontes. – C’est une longue histoire, qu’il commence. Rayé. Je préfère dicter dans l’iCortex ce qui nous avoue pour saisir le vif du sujet à ma façon. « Douglas Holm, c’est la … Lire la suite

Note de lecture : « Le sot de l’ange – Un chaleureux conte de Noël et d’épouvante » (Christopher Moore)

Retour à Pine Cove pour une nouvelle farce épique et débridée sur la côte californienne de Big Sur. x L’esprit de Noël s’immisça dans Pine Cove. Sournoisement. Comme un truc pitoyable. Sous la forme de guirlandes ou de rubans que l’on accroche à pendouiller, de cloches de traîneau, de lait de poule qui passe par-dessus … Lire la suite

Note de lecture : « Sister » (Eugène Savitzkaya)

Poésie pour ceux qui vivent fendus comme de l’ardoise. x Paru en 2017 aux éditions de L’œil d’or, «Sister» est issu d’un projet porté à l’origine par l’auteure et metteure en scène Hélène Mathon, qui a sollicité Eugène Savitzkaya pour écrire sur la schizophrénie. «Je voulais depuis longtemps parler du regard des normaux sur les … Lire la suite

Note de lecture : « Marilyn naissance année zéro » (Véronique Bergen)

La vie de Marilyn Monroe en cauchemar lubrique américain. Somptueux tours et détours d’une autre mauvaise fille. x La vie n’est qu’une question de portes à franchir. Chacun a la sienne. Dans la loterie complète des arrivées sur terre, certains la trouvent grande ouverte à leur naissance. D’autres sont condamnés à s’embourber dans un dédale … Lire la suite

Note de lecture : « Ma mère musicienne est morte de maladie maligne à minuit mardi à mercredi au milieu du mois de mai mille977 au mouroir mémorial à Manhattan » (Louis Wolfson)

Refuser la langue maternelle, pour éluder jusqu’à la fin une relation impossible avec sa mère. x Ce livre, paru pour la première fois en 1984, soit sept ans après le décès de sa mère en 1977, qui a été revu par l’auteur en 2012 pour cette nouvelle publication par les éditions Attila démarre par une … Lire la suite

Note de lecture : « Cigogne » (Jean-Luc A. d’Asciano)

Un recueil de nouvelles fantasques et enchanteresses. x Le talent étrange de deux frères siamois, l’imagination bondissante d’un petit garçon surdoué soumis à la jalousie violente d’un grand frère psychotique, l’amour impuissant et le désenchantement des parents de Toutou le schizophrène, les rituels magiques d’un clochard qui cherche avec ses chiennes un abri pour la nuit : les … Lire la suite

Note de lecture : « Le dernier monde » (Céline Minard)

Un roman épique et poétique pour envelopper sauvagement les archétypes de l’extinction humaine. x Publié en 2007 chez Denoël, le troisième roman de Céline Minard marque sa première grande intrusion dans les marges et les frontières des genres littéraires et artistiques qu’elle excelle à brouiller et à recoder différemment, comme elle le montrera ensuite à … Lire la suite