☀︎
archives

Saint-John Perse

Ce tag est associé à 16 articles

Note de lecture : « Les Portes de la Maison des Morts » – Le Livre des Martyrs 2 (Steven Erikson)

Une formidable fantaisie militaire déploie sa toile narrative, avec quelques petits heurts, d’énormes promesses, et beaucoup de sombre réjouissance. x L’air sur le carrefour n’était que bourdonnement, moucheture, comme empli de sable papillonnant. Quelque part dans une rue voisine, un chien agonisant glapit, augurant d’un trépas qui tardait à venir, et non loin de la … Lire la suite

Note de lecture : « La horde du contrevent » (Alain Damasio)

« Et si un homme auprès de nous vient à manquer à son visage de vivant, qu’on lui tienne de force la face dans le vent » : publié il y a quinze ans, ambitieux, puissant, joueur et songeur, l’un des très grands romans contemporains. x RELECTURE ) À la cinquième salve, l’onde de choc fractura le … Lire la suite

Note de lecture : « Ici ou là-bas » (Jérôme Baccelli)

Un surprenant vrai-faux roman d’espionnage autour des secrets de Saint-John Perse pour éprouver les perspectives de la mondialisation heureuse, entre expatriations et exils. x Le soldat lorsqu’il entre en résistance abandonne son poste, pas son arme. L’exemplaire d’Exil auquel je me cramponne dans la petite salle de réunion où nous attendons de connaître notre sort … Lire la suite

Note de lecture : « La maison d’haleine » (William Goyen)

L’intense mémoire poétique d’un lieu révélateur, et l’illusion de l’identité. x … Alors je marchai, je marchai sous la pluie qui tournait à la neige, et j’étais morfondu, transi ; et j’arrivai dans un parc, fidèle image des prairies de l’Enfer. Des couples y chuchotaient dans l’ombre, conspirant tous à réchauffer le monde cette nuit, … Lire la suite

Note de lecture : « Une épidémie » (Fabien Clouette)

Une citadelle convalescente et mélancolique, une superbe tranche de littérature indicielle et poétique. x Voilà cinq semaines que je suis enfermé. La quarantaine généralisée prend fin à midi. J’ai reçu une lettre de R. Les épidémies qui ont touché la ville dernièrement l’ont remplie de terreur. Sa grand-tante est presque morte dans ses bras un … Lire la suite

Note de lecture : « Notre désir de tendresse est infini » (Sébastien Ménard)

Fiévreuse et somptueuse poésie du départ, en résonance avec un désir incoercible d’Est lointain. x x x À un moment précis – à une période précise et pour le bien de tous – on enlèverait nos peaux synthétiques – nos peaux en coton. On enlèverait nos jeans nos cuirs tannés – nos tee-shirts équitables nos … Lire la suite

Note de lecture : « Notre Est lointain » (Sébastien Ménard)

Courir vers l’Est à perdre haleine, en chassant les mythes de rencontre et les images en soi. x   L’histoire que je porte ne connaît ni virgule ni ponctuation. Elle se dessine dans nos têtes le matin. C’est la petite phrase qu’on entend encore – celle qu’on a en bouche lorsqu’il s’agit de prendre la … Lire la suite

Note de lecture : « Le bal des ardents » (Fabien Clouette)

Carnaval et révolution, jours des fous et des disparus. Beauté du boomerang. x Un lanceur de boomerang et son chien, un ancien soudeur sous-marin devenu plongeur-démineur, un plaisancier et son fils, deux pêcheurs sans doute un peu contrebandiers sur les bords, l’équipage silencieux d’un cargo mystique, une barmaid : voici quelques-uns des protagonistes auxquels Fabien … Lire la suite

Note de lecture : « Le rivage des Syrtes » (Julien Gracq)

La plus puissante illustration connue de l’horreur piégeuse contenue dans la terrible formule : « Il nous faudrait une bonne guerre ». x RELECTURE Publié en 1951 chez José Corti, le troisième (et avant-dernier) roman de Julien Gracq est considéré à très juste titre comme son œuvre majeure dans le domaine de la fiction. À l’époque, le … Lire la suite

Note de lecture : « Poèmes, 1961-1987 » (Joseph Brodsky)

Une belle sélection sur presque trente ans de la poésie de Joseph Brodsky. x Publié en 1987 chez Gallimard, ce recueil de poésie couvre l’essentiel de la production du Russe Joseph Brodsky, exilé à partir de 1972 au Royaume-Uni puis aux États-Unis, publiée entre 1960 et 1987, confiée à dix traducteurs différents selon les époques … Lire la suite