☀︎
archives

Romantisme

Ce tag est associé à 8 articles

Note de lecture : « Les nombreuses vies de Frankenstein » (André-François Ruaud)

Une passionnante exploration détaillée de l’un des plus puissants mythes littéraires qui soient. x C’est la relecture récente du « Frankenstein délivré » de Brian Aldiss qui m’a donné envie de me plonger enfin dans ce septième volume de l’excellente « Bibliothèque Rouge » des Moutons Électriques, volume qui me faisait de l’œil sur ma pile depuis un certain … Lire la suite

Note de lecture : « Frankenstein délivré » (Brian W. Aldiss)

Tenter de faire advenir un autre possible au moment où se crée le mythe de Frankenstein. x RELECTURE Faites paraître blêmes le vaincu et le conquis, avec des sourcils relevés et froncés, et remplissez la peau, au-dessus des sourcils, de lignes de douleur ; aux côtés du nez, montrez les sillons qui forment un arc … Lire la suite

Note de lecture : « Préférences » (Julien Gracq)

En deux essais généraux et onze approches d’auteurs, Gracq nous montre déjà, en 1961, comment la lecture nourrit son écriture. x Publié en 1961 chez José Corti, ce recueil rassemble l’essentiel de la production critique de Julien Gracq jusqu’à cette date, incluant le célèbre pamphlet « La littérature à l’estomac », déjà chroniqué ici pour sa parution … Lire la suite

Note de lecture : « La maison Matchaiev » (Stanislas Wails)

Une confrontation feutrée avec les équations contemporaines des trois enfants Matchaiev. x C’est en compagnie des trois enfants Matchaiev, Pierre, Anne et Joshua, de certains de leurs proches, et de l’ombre portée de leur père et de leur grand-père que le cinéaste Stanislas Wails, avec ce premier roman publié en 2011 chez Serge Safran, s’attaquait … Lire la suite

Note de lecture : « Le poids de son regard » (Tim Powers)

L’épique explication historique et surnaturelle de la notion romantique de « poète maudit », en très grand art. x RELECTURE Publié en 1989, traduit en français en 1990 par Pierre-Paul Durastanti chez J’ai Lu, et réédité chez Bragelonne en 2013, le septième roman de l’Américain Tim Powers, en général surtout connu comme l’un des grands réinventeurs du … Lire la suite

Note de lecture : « Un beau ténébreux » (Julien Gracq)

Extraire d’un absolu cliché romantique la rare essence surréaliste des témoins du Desdichado. x Publié en 1945 chez José Corti, le deuxième roman de Julien Gracq, à l’écriture interrompue par la guerre, capitalise bien entendu sur la magie diaphane et sur le succès d’estime rencontré sept ans plus tôt par « Au château d’Argol », et use … Lire la suite

Note de lecture : « Le Bloc » (Jérôme Leroy)

Noir roman d’une plongée dans l’arrivée de l’extrême droite au gouvernement. x Le nouveau roman de Jérôme Leroy, à paraître en octobre 2011, frappe fort. Retrouvant la veine d’anticipation socio-politique qu’il affectionne, il nous place à la veille de l’entrée du Bloc, grand parti d’extrême-droite, au gouvernement, dans une France devenue de plus en plus … Lire la suite

Note de lecture : « Moscow » (Edyr Augusto)

Au confluent brésilien de la jet set et de la favela, dans le cerveau reptilien hanté d’un psychopathe naturel et sûr de lui. Publié en 2001, et traduit en février 2014 chez Asphalte par Diniz Galhos, le deuxième roman de l’atypique ex-journaliste brésilien Edyr Augusto pousse un cran plus loin l’exploration des enfers possibles de … Lire la suite