☀︎
archives

Roman noir

Ce tag est associé à 69 articles

Note de lecture : « Total Labrador » (Jean-Hugues Oppel)

Agent trahi et abandonné devenu rebelle, drones perpétuellement en chasse aux ennemis réels ou supposés : un cocktail explosif magnifié par une écriture enlevée et ironique. x En 2017, le très prometteur (de thèmes et d’écriture) « 19 500 dollars la tonne », trop court jusqu’à en devenir légèrement squelettique, nous avait laissé sur notre faim. Avec … Lire la suite

Note de lecture : « B.P. 9 » (Jack O’Connell)

Un polar bien noir, aux personnages aussi réjouissants qu’improbables, pour mettre en scène son véritable héros : le langage. x Parlez avec Dieu. Amendez-vous. Le Jugement est proche et le temps vous est compté. Marie fait tout ce qu’elle peut pour retenir la main de son fils. Seuls les élus échapperont au châtiment. Lenore abaisse … Lire la suite

Note de lecture : « Terre promise » (Marc Villard)

Pour échapper à une galère persistante, deux jeunes de Barbès prennent le bus pour Londres, l’estomac repréhensible, et changent de vie sans même le savoir. Cruel et paradoxalement poétique. x Martin, le plus jeune des deux policiers, tire sur les fils de son casque audio. Il en a marre de Julien Doré. Son coéquipier se … Lire la suite

Note de lecture : « Au rendez-vous de la marquise » – Mary Lester 55 (Jean Failler)

Une 45ème enquête pour Mary Lester, dans l’après-Notre-Dame-des-Landes, dans un contexte d’opposition croissante à la chasse – et de spéculation immobilière rampante. x – Et les gens de la ferme s’entendent bien avec ceux du château ? – En général, oui. Depuis le temps qu’ils cohabitent, chacun a trouvé ses marques… Enfants, les gosses des … Lire la suite

Note de lecture : « La fille qui rendait coup pour coup – Millénium 5 » (David Lagercrantz)

Cinquième et avant-dernier tome, plutôt décevant cette fois, des investigations de la désormais mythique Lisbeth Salander. x Lisbeth Salander sortait des vestiaires après sa séance d’entraînement, quand elle fut rattrapée dans le couloir par le surveillant-chef Alvar Olsen. Il lui déballa un blabla exalté. Il semblait tout excité. Il gesticulait et brandissait des documents. Mais … Lire la suite

Note de lecture : « Dernière sommation » (David Dufresne)

Dans l’horreur sordide de la prise de décision en matière de maintien de l’ordre sauvage. Poignant et brûlant, brillant et glaçant. x Un cri, un hurlement d’après la douleur, inconnu et interminable, une stridence de l’impensable. Étienne Dardel, sursauta, pétrifié. C’était un cri indéfini, un homme, une femme, difficile à savoir. Il durait l’éternité de … Lire la suite

Note de lecture : « Le fracas d’une vague » (Mark SaFranko)

Un très beau recueil donnant à voir l’étendue de la palette du romancier noir en nouvelliste et en poète. x C’était il y a à peine plus d’un an, en octobre dernier pour être exact, qu’on avait changé de vie. Il ne s’agissait pas d’une décision prise sur un coup de tête – on en … Lire la suite

Note de lecture : « Atmore, Alabama » (Alexandre Civico)

De Paris à l’Alabama profond, la trajectoire parabolique d’une colère froide et terminale. Noir et somptueux. x x x Le premier train du jour surgit du brouillard. Deux gros yeux jaunes, en colère, jaillissent soudain, éclairant le museau renfrogné de la locomotive qui tire derrière elle des dizaines de wagons et de containers. Williams Station … Lire la suite

Note de lecture : « Gardien du temple » (Hervé Mestron)

Le rêve de Marbella a montré ses cendres : y a -t-il encore un temple à garder pour le rusé et ambitieux Ziz ? x ATTENTION : cette note de lecture, malgré des précautions, risque fort de dévoiler certains éléments importants de l’intrigue de l’ouvrage précédent de l’auteur, « Cendres de Marbella » (2017), que je vous … Lire la suite

Note de lecture : « Tokyo année zéro » (David Peace)

La langue reine de l’obsession intime et du malaise physique au service du très noir Tokyo en ruines de 1946. x Cinq ans après avoir achevé son magistral « Quatuor du Yorkshire », trois ans après sa redoutable post-conclusion, disjointe et différée, offerte par « GB 84 » (2004) et un an après l’alors relativement bizarre « 44 jours » (qui … Lire la suite