☀︎
archives

Robert Merle

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Personne ne sort les fusils » (Sandra Lucbert)

Au commencement d’une domination machinale et implacable est la langue. C’est à elle qu’il faut s’arracher, pour pouvoir enfin sortir les fusils, a priori métaphoriques, et vivre. Une lecture intensément précieuse du procès France Télécom et de ses palinodies défensives. x Finalement, cette histoire de suicides, c’est terrible, ils ont gâché la fête. (Didier Lombard, … Lire la suite

Note de lecture : « Fabuler la fin du monde » (Jean-Paul Engélibert)

Une incursion électrique et passionnante parmi les fictions littéraires et cinématographiques de fin du monde, pour en évaluer avec justesse les dimensions critiques. x Dans la passionnante collection L’Horizon des possibles des éditions La Découverte, où l’on pouvait déjà lire par exemple Jérôme Baschet, Benoît Borrits, Peter Wagner ou Erik Olin Wright, entre autres, Jean-Paul … Lire la suite

Note de lecture : « La course » (Nina Allan)

Un très fort roman d’échos subtils, fractionné hydrauliquement, autour de lévriers génétiquement modifiés, de science de l’empathie et de nature de l’écriture. x Il y a des Hoolman établis à Sapphire depuis des centaines d’années. Comme tant des vieilles familles de la ville, nous sommes dispersés et divisés, l’instinct aussi égoïste et l’esprit aussi âprement … Lire la suite

Note de lecture : « Auschwitz et après » (Charlotte Delbo)

À facettes, le récit extraordinaire d’une déportation à Auschwitz en 1943-1945, et du retour. x   O vous qui savez saviez-vous que la faim fait briller les yeux que la soif les ternit O vous qui savez saviez-vous qu’on peut voir sa mère morte et rester sans larmes O vous qui savez saviez-vous que le … Lire la suite

Note de lecture : « La Promesse de l’Est » (Christian Ingrao)

Une magistrale analyse du versant utopique du rêve exterminateur nazi. x Publié au Seuil en 2016, six ans après l’incroyable travail que représentait « Croire et détruire », « La promesse de l’Est » tient à la fois de la continuation des travaux, de la contraposée apparente de la thématique précédente et de la synthèse provisoire des lieux arpentés … Lire la suite

Note de lecture : « Marée stellaire » (David Brin)

Grandeur et péril de l’accès au voyage spatial dans une galaxie claustrophobique aux nombreux fanatiques survitaminés. x RELECTURE Publié en 1983, couronné la même année par le triplé des plus grands prix mondiaux de science-fiction (Hugo, Nebula et Locus), traduit en français en 1986 par Gérard Lebec chez J’ai Lu, le deuxième roman de l’ex-professeur … Lire la suite