☀︎
archives

Road novel

Ce tag est associé à 14 articles

Note de lecture : « Hélène ou le soulèvement » (Hugues Jallon)

Une folle échappée amoureuse dans la toile véloce des réalités matérielles. x Elle apparaîtrait. Et si c’est possible, on ne verrait qu’elle, l’image serait la plus nette possible. Elle, je veux dire : Hélène, qui devient chaque jour, chaque nuit qui passe, la plus belle femme que le monde ait vue, sa silhouette fuyant dans … Lire la suite

Note de lecture : « Mort de Bunny Munro » (Nick Cave)

Le road novel d’un représentant en cosmétiques, obsédé sexuel et artificiellement trépidant, dans Brighton et ses environs. Énorme. x Bunny trébuche dans le noir, cherche à tâtons l’interrupteur de la salle de bains. C’est le creux de la nuit, vers les trois, quatre heures du matin, la prostituée a été dûment bourrinée, payée et renvoyée. … Lire la suite

Note de lecture : « Gangraine » (Elizabeth Stromme)

Un bon polar précurseur sur l’appropriation du vivant par l’agro-business et le pharma-business, dès 1991. x Je pris mon élan et y allai à fond. Je lui balançai un coup de pied vicieux, expurgeant tout ce que je me trimbalais sur le coeur depuis trois mois. C’est à peine si la voiture, en admettant qu’on … Lire la suite

Note de lecture : « Vierge » (Amélie Lucas-Gary)

Grossesse miraculeuse et signe des temps, croisade et récupération. Une formidable et joueuse quête charnelle de sens. x   Le Saint-Louis fendait la mer. Les côtes sombraient, et tout autour, il n’y avait pas une ride ; seulement le bleu. À bord, les passagers offraient leurs corps au soleil, les heures glissaient sur leurs paupières. … Lire la suite

Note de lecture : « Vongozero » (Yana Vagner)

Sur les routes enneigées de la Russie du Nord, pour échapper à un fléau sanitaire et à la folie humaine qui l’accompagne sans doute. x Publié en 2011, traduit en français en 2014 aux éditions Mirobole par Raphaëlle Pache, le premier roman de la Russe Yana Vagner aurait pu se contenter d’être une n-ième variation … Lire la suite

Note de lecture : « Mémoires de sable » (Emmanuel Jouanne & Jacques Barbéri)

Un fou road novel carrollien, légitimement survolté, aux accents de rocaille et de rage joueuse. x Publiée en 2015 à La Volte, cette collaboration (posthume) entre Emmanuel Jouanne (décédé en 2008) et Jacques Barbéri (bien vivant, lui) impressionne à plusieurs titres. Comme l’explique remarquablement la précieuse postface de Richard Comballot (qui fut à l’origine du … Lire la suite

Note de lecture : « La soif » (Andreï Guelassimov)

L’impossible réinsertion d’un soldat mutilé en Tchétchénie : Un grand roman sur la possibilité d’une rédemption et la soif inextinguible de vivre. x Le deuxième livre de l’écrivain russe Andreï Guelassimov, après son recueil de nouvelles «Fox Mulder a une tête de cochon», publié en 2002, et traduit en français en 2004 par Joëlle Dublanchet pour … Lire la suite

Note de lecture : « Médium les jours de pluie » (Louis-Stéphane Ulysse)

Enjouée et échevelée, une somptueuse fable d’amour, de rock et de morts que l’on peut, parfois, contacter. x Publié en mai 2015 au Serpent à Plumes, désormais en plein renouveau, le dixième roman de Louis-Stéphane Ulysse réussit une rare synthèse, diablement enlevée, entre le roman profondément ancré dans l’histoire du rock, l’ode à l’amour au-delà … Lire la suite

Note de lecture : « Désert américain » (Percival Everett)

Revenir d’entre les morts et changer. Ou non. Le burlesque comme couteau à découper le réel désertique. x Publié en 2004, traduit en français en 2005 par Anne-Laure Tissut chez Actes Sud, le douzième roman de Percival Everett, trois ans après « Effacement », presque sérieux en comparaison, renouait résolument avec la veine burlesque et baroque qui … Lire la suite

Note de lecture : « Le Mont 84 » (Yves & Ada Rémy)

L’étrange beauté d’une féérie policière sous le signe de l’Amour. x Publié en 2015 aux éditions associatives Dystopia, ce texte qui n’est que le troisième roman du couple d’écrivains formé par Yves et Ada Rémy, trente-sept ans après « La maison du Cygne » et quarante-sept ans après « Les soldats de la mer », mérite infiniment davantage que … Lire la suite