☀︎
archives

Rêves

Ce tag est associé à 12 articles

Note de lecture : « Paradise » (Sophie G. Lucas & Jean-Marc Flahaut)

Ultimate road trip : la quête poétique, filmique et endiablée d’un paradis américain qui n’a peut-être jamais existé – raison de plus pour aller le trouver. x L’ELDORADO OU LA DÈCHE, cette bagnole n’ira pas bien loin alors on prendra le bus dit-elle presque épaule contre épaule légèrement ivres on les dirait tout droit sortis … Lire la suite

Note de lecture : « Cora dans la spirale » (Vincent Message)

Une plongée dramatique, et pourtant curieusement tonique, dans une barbarie ordinaire à visage trop humain. x Le métro du matin était connu pour ses visages opaques et son silence que cadençaient seulement les annonces automatisées et le roulis des machines. Quand tout fonctionnait néanmoins, Cora n’avait pas le sentiment d’une atmosphère hostile. Protégés par leurs … Lire la suite

Note de lecture : « Combat de nègre et de chiens » (Bernard-Marie Koltès)

Un chantier de BTP au Nigéria, quatre voix qui se heurtent, et l’envol du théâtre de Koltès. x RELECTURE Bernard-Marie Koltès a trente-et-un ans lorsqu’il écrit cette pièce, en 1979, sa neuvième, et n’est alors qu’un auteur relativement obscur de théâtre, suffisamment original et déterminé, néanmoins, pour que plusieurs personnalités singulières de cet univers l’aient … Lire la suite

Note de lecture : « Polaris » (Fernando Clemot)

Que s’est-il passé exactement à bord de ce navire de prospection de la Centrale, ancré devant l’île arctique Jan Mayen ? Une angoissante plongée glacée au cœur de certaines ténèbres. x Les voix se taisent et sur le pont les bruits s’estompent : je peux enfin méditer sur la nature de la pièce où je … Lire la suite

Note de lecture : « Les enfances Chino » (Christian Prigent)

Un chef d’œuvre, de langue, de ruse, d’inventivité et de joie complexe : une enfance à Saint-Brieuc transfigurée par Goya et bien d’autres facteurs. x La ville objective se poursuit hors champ sur le plan des sols. Si elle se propage à la vitesse de rotation du monde entre des glacis de landes, bocages, pâtures, … Lire la suite

Note de lecture : « La nuit des mis bémols » (Manuela Draeger)

Onirique, tendre et inquiétante, la dixième enquête de Bobby Potemkine. x J’étais assis comme d’habitude sur le quai, les jambes pendantes au-dessus des vagues, quand un corbeau transparent est venu se poser à côté de moi. – C’est beau, a-t-il dit. – On dirait une image, ai-je approuvé. – Oui, a-t-il ajouté. Une belle image. … Lire la suite

Note de lecture bis : « Le jardin des silences » (Mélanie Fazi)

Douze nouvelles puissantes, sur le fil de situations quotidiennes et intimes qui basculent vers le fantastique et le merveilleux. x Publié en octobre 2014 chez Bragelonne, et maintenant disponible en poche, ce troisième recueil de nouvelles écrites entre 2005 et 2013 de Mélanie Fazi permet de retrouver avec une grande délectation l’auteur de «Serpentine» et … Lire la suite

Note de lecture : « Atlas des reflets célestes » (Goran Petrović)

La fantaisie comme ruse de guerre, kit de survie et arme fatale. Un immense roman à cinquante-deux étages. x Publié en 1993 en Serbie, traduit en français en 2015 par Gojko Lukić dans la belle collection Notabilia de Noir sur Blanc, le premier roman de Goran Petrović marquait, d’emblée, l’apparition d’un auteur contemporain majeur, droit … Lire la suite

Note de lecture : « En territoire Auriaba » (Jérôme Lafargue)

Une traque en forêt qui trouve sa source dans l’histoire, les rêves et les légendes. Magique. x Le quatrième roman de Jérôme Lafargue, publié début mars 2015 par Quidam éditeur, évoque l’histoire singulière d’une famille, l’histoire d’une lignée d’hommes solitaires qui trouve ses racines dans un drame survenu le 20 octobre 1854, évoquée cent soixante … Lire la suite

Note de lecture : « Le roi du bois » (Pierre Michon)

L’incroyable dissection poétique des mutations d’un désir pré-adolescent réputé socialement impossible. x Publié en 1992 aux éditions Infernales, réédité en 1996 chez Verdier sans les illustrations de Richard Texier, le sixième texte de Pierre Michon aura donc été pour moi celui de la découverte d’un très grand auteur, que me recommandaient depuis plusieurs années plusieurs … Lire la suite