☀︎
archives

Rêves et cauchemars

Ce tag est associé à 19 articles

Note de lecture : « Casino Amazonie » (Edyr Augusto)

À Belém, une plongée presque mythologique au cœur de l’enfer du jeu, là où tout n’est qu’adrénaline et orgueil, violence et corruption. Et l’amour dans tout ça ? Ah, l’amour… x J’ai jeté un coup d’œil à ma montre, hé, déjà l’heure de déjeuner. J’ai pris l’avenue du Président-Vargas, direction le restaurant Largo da Palmeira. … Lire la suite

Note de lecture : « Presqu’îles » (Yan Lespoux)

Entre dune et marais, 33 savoureuses pièces à conviction gorgées d’humour noir pour élucider l’universalité paradoxale des Landes du Médoc et de leurs habitants, d’ici ou d’ailleurs. x x x « Toi, ta gueule. De toute façon, t’es Bordelais. » Celle-là, il l’entend souvent, le Bordelais. En fait, il habite au village depuis des décennies, mais il … Lire la suite

Note de lecture : « Shining » (Stephen King)

Un auteur colérique, alcoolique repenti, en proie aux démons du doute, avec sa femme et son fils aux pouvoirs spéciaux, dans la solitude hivernale de l’hôtel Overlook, haut perché dans le Colorado, pour un rendez-vous avec un destin naturel et surnaturel. x RELECTURE C’était aussi dans cette salle que s’élevait… une gigantesque horloge d’ébène. Son … Lire la suite

Note de lecture : « Frères sorcières » (Antoine Volodine)

L’envoûtement des mots. x Depuis la « Biographie comparée de Jorian Murgrave » (Présence du Futur, Denoël, 1985), l’impression extraordinaire à la lecture de l’œuvre d’Antoine Volodine et de ses hétéronymes est celle d’entrer dans un monde parallèle, où chaque livre ouvre une nouvelle porte, déchiffre un nouveau continent et semble atteindre un point d’incandescence ultime, en … Lire la suite

Note de lecture : « La Vie fantasmagoriquement brève et étrange d’Amadeo Modigliani » (Velibor Čolić)

Dans les cauchemars et les rêves de l’artiste réputé maudit. x CONVEXE, CONCAVE Le miroir reflète pour la dernière fois la modeste veste marron, l’épais cache-nez gris, le mur nu et lépreux, la chaise bancale et rongée par les vers. Il se regarde dans les yeux mais n’aperçoit que des orbites creuses. Ses mains, grues … Lire la suite

Note de lecture : « Jusqu’à la bête » (Timothée Demeillers)

La tête contre les murs de l’usine à viande. x Tout est plus difficile aujourd’hui, c’est sûr, enfermé à double tour dans cette geôle de béton et de barbelés, à entendre les cris, à entendre les claquements des lourdes portes métalliques, à entendre tout ce vacarme, comme un rappel de l’usine, des hurlements des scies … Lire la suite

Note de lecture : « Black Village » (Lutz Bassmann)

Illuminer la noirceur. x «Les mots ont le pouvoir d’illuminer la noirceur». Cette célèbre phrase de la correspondance de Samuel Beckett semble épouser parfaitement la nouvelle œuvre de Lutz Bassmann, «Black Village», paru le 24 août aux éditions Verdier. Les narrateurs du post-exotisme prennent la parole dans des conditions de tragique extrême, prisonniers d’un espace … Lire la suite

Note de lecture : « Macau » (Antoine Volodine & Olivier Aubert)

Mourir à Macau. x Dans la chaleur humide et asphyxiante de Macau, ligoté sur une jonque et bâillonné avec du ruban adhésif, sous la surveillance d’une femme, Laura Kim, et d’un vieux pêcheur chinois, un homme, qui se faisait appeler Breughel dans «Le port intérieur», attend sa dernière heure. «Je savais bien ce qui m’attendait. … Lire la suite

Note de lecture : « Nuit blanche en Balkhyrie » (Antoine Volodine)

Les confidences hallucinées, chuchotées ou vociférées, du Breughel, prisonnier politique et patient psychiatrique interné. x RELECTURE La suie avait durci autour de ma tête. Il faisait froid, il faisait noir. Quelqu’un chuchotait et, à force d’écouter, je reconnus ma propre voix. Breughel appelle Molly, disais-je. Répondez. Je me mis à attendre. Plus un bruit ne … Lire la suite

Note de lecture bis : « Terminus radieux » (Antoine Volodine)

Incursion sans retour dans les terres irradiées. Un livre éblouissant. x Ce roman magnifique, paru en août 2014 aux éditions du Seuil, est à la fois une somme dépassant tous ses précédents livres, et une somptueuse porte d’entrée dans l’univers d’Antoine Volodine et des écrivains post-exotiques, pour ceux qui ont encore la chance d’avoir tout à … Lire la suite