☀︎
archives

Religion

Ce tag est associé à 92 articles

Note de lecture : « Pleines de grâce » (Gabriela Cabezón Cámara)

Un bidonville de Buenos Aires devenant scène primitive et queer d’une lutte exacerbée, perdante et magnifique, face à l’avidité jamais rassasiée des puissants, en une farceuse et foncièrement drôle fête du langage. Un choc profond. x Pure matière affolée de hasard, voilà, pensais-je, ce qu’est la vie. C’est là-bas sur l’île que je me suis … Lire la suite

Note de lecture : « Les quatrains de l’all inclusive » (Rim Battal)

Face au buffet sans fin et à volonté des assignations sociales tous azimuts, la poésie libératrice et drôle, toujours aussi intime, toujours aussi politique, de Rim Battal. x I Vu le bois de mon aisselle sur une photographie envoyée par mail ma mère me somme de contraindre la nature encore en ce lieu délicat de … Lire la suite

Note de lecture : « Les collectionneurs d’images » (Jóanes Nielsen)

Cinquante ans d’îles Féroé contemporaines dans les vies de six enfants devenant adultes (ou non). Cruel et drôle, politique et poétique, un grand roman. x Djalli fut le premier à mourir de la classe d’âge 1952 de l’école Saint-François. Son véritable prénom était Djóni, mais les élèves ne l’appelaient jamais que Djalli, et peu à … Lire la suite

Note de lecture : « La vie légale » (Dominique Dupart)

Caustique et savoureux, émouvant et intelligent, le roman intime et fort rusé d’un décodage / recodage des clichés d’après septembre 2001, entre Nord et Sud. x Le 12 novembre 2001, une jeune héroïne des temps modernes piétinait en compagnie d’autres héros et héroïnes des temps modernes sur l’esplanade de la Préfecture du Nord. Elle faisait … Lire la suite

Note de lecture bis : « La dune » (Matías Crowder)

Une fable énigmatique, aux frontières du fantastique, pour extirper les racines d’une mythologie argentine de la Frontière, et son contenu génocidaire mal masqué. x Ceferino se remémore son rêve de la nuit dernière. Il voit son père, le cacique Namuncurá, à la tête de tout le village, cent capitaines, mille soldats et la foule derrière … Lire la suite

Note de lecture : « Le Métier de mourir » (Jean-René Van der Plaetsen)

Au Sud-Liban, un rêveur casqué caricatural pour tenter d’exprimer certaines facettes du métier de soldat. Une bien triste déception littéraire. x « Inch Allah. Si Dieu le veut, Favrier. » Belleface cracha vers le sol puis il se tut. Il venait d’allumer une cigarette dont il inhala la fumée jusqu’au fond de ses poumons. Le mélange âcre et … Lire la suite

Note de lecture : « Agrapha » (luvan)

En immersion dans un mystérieux manuscrit ancien évoquant une communauté de femmes vers l’an 1000, un extraordinaire détour poétique et politique par le passé pour mieux essayer de libérer l’avenir. Une écriture acérée, somptueuse et malicieuse, une conception graphique rare et particulièrement rusée. x au commencementÀ l’origine de ce travail de recherche et d’édition, une … Lire la suite

Note de lecture : « Aniara » (Harry Martinson)

En 1956, le poème épique, en 150 pages, d’un vaisseau spatial avec 8 000 humains à bord, fonçant par accident, durant vingt ans, vers sa perte inévitable dans l’espace. Un objet littéraire extraordinaire. x Ma première rencontre avec ma Doris rayonne d’une lumière capable d’embellir la lumière même. Mais la simple vérité est que ma … Lire la suite

Note de lecture : « Vingt poèmes et des poussières » (Rim Battal)

Une poésie charnelle, incisive et malicieuse, revendiquant ses droits même là où l’on ne s’y attend pas. x Rêve d’or Maman Champagne Maman déambule dans son jardin Enveloppée de papier bulle qu’elle fait éclater elle embaume comme une amulette ce parfum Champagne son préféré et avant lui Rêve d’or parfum préféré de sa mère avant … Lire la suite

Note de lecture : « Vigile de décembre » – Sur champ de sable IV (Françoise Morvan)

Bouquet final d’un quadriptyque poétique résolument magique, un mois de décembre qui déploie toutes ses volutes noires et enchantées, dans des directions inattendues. x Retour Le cri du grèbe et le roseau creusé Sur la grève ouverte ou le gravier d’eau Comme au travers d’un cristal de sulfure Rendent l’hiver plus tendre et plus fragile … Lire la suite