☀︎
archives

Qu’est-ce qu’écrire ?

Ce tag est associé à 8 articles

Je me souviens de : « Le Mal de Montano » (Enrique Vila-Matas)

«Mourir écrasé sous le poids de la grande Bibliothèque, voilà l’idéal auquel doivent tendre les auteurs contemporains.» (Enrique Vila-Matas) x «Le narrateur du Mal de Montano d’Enrique Vila-Matas souffre d’une sorte de «maladie littéraire» : il ne fait l’expérience du monde qu’à travers les livres écrits par les grands noms de l’histoire littéraire qu’il a lus. … Lire la suite

Note de lecture : « Rimbaud le fils » (Pierre Michon)

Les origines de l’écrivain.   Après avoir évoqué des figures «minuscules» dans son premier ouvrage, le facteur transfiguré par Van Gogh dans «Vie de Joseph Roulin», Pierre Michon aborde dans ce cinquième livre une figure sacrée de la littérature, Arthur Rimbaud. Publié en 1991 aux éditions Gallimard, année du centenaire de la disparition d’Arthur Rimbaud, … Lire la suite

Note de lecture : « L’amour avant que j’oublie » (Lyonel Trouillot)

«J’écris pour te parler et garder en mémoire l’étrangeté des chemins qui conduisent à l’amour.» x Un écrivain écrit à une femme inconnue croisée dans un colloque, une femme qui ravive le souvenir de l‘amour déçu de ses vingt ans, lorsque, jeune professeur de collège tentant d’être poète dans les années 70, il logeait dans … Lire la suite

Note de lecture : « Que faire de ce corps qui tombe » (John D’Agata, Jim Fingal)

La controverse de Las Vegas. x En 2005, l’écrivain John D’Agata, déjà connu en France pour «Yucca Mountain» (éditions Zones sensibles, 2012) envoya au magazine The Believer un essai sur le suicide de Levi Presley, un adolescent de seize ans qui s’était jeté le 13 juillet 2002 du haut de la tour du Stratosphere hôtel de Las … Lire la suite

Note de lecture : « L’auteur et moi » (Éric Chevillard)

Mon royaume pour un Chevillard ! x Pour le prix de seulement six choux-fleurs, il est possible d’acheter ce roman d’Éric Chevillard, et ainsi non seulement éviter de s’engluer dans le gratin de ce légume douteux, tout en s’offrant un morceau de grande littérature et de jubilation totale. Un lecteur averti en vaut deux et Éric … Lire la suite

Note de lecture : « L’autofictif voit une loutre – Journal 2008-2009 » (Éric Chevillard)

Le deuxième autofictif, encore plus savoureux que le premier. x Publié en 2010 à l’Arbre Vengeur, ce deuxième volume du « journal » d’Éric Chevillard (journal que j’ai découvert tardivement, à la différence des romans de l’auteur, aimés depuis fort longtemps, en ce début d’année 2015, avec « L’autofictif au petit pois ») succédait à « L’autofictif », et offrait déjà … Lire la suite

Note de lecture : « Roman américain » (Antoine Bello)

Un roman majeur, drôle, intense et profond à la fois, pour questionner le contemporain à travers une industrie emblématique et insolite. x Publié en mai 2014 chez Gallimard, le sixième roman d’Antoine Bello s’affirme résolument comme le meilleur , le plus complet et le plus jouissif de l’auteur à ce jour, réussissant une belle synthèse … Lire la suite

Note de lecture : « Le vaillant petit tailleur » (Éric Chevillard)

Donner enfin un véritable auteur à ce conte plusieurs fois centenaire, au prix de jouissives acrobaties narratives et verbales. xxx Publié en 2004 aux éditions de Minuit, le douzième texte d’Éric Chevillard est sans doute l’un des plus emblématiques de la manière dont l’auteur excelle à subvertir une narration et dérouter son lecteur pour sa … Lire la suite