☀︎
archives

Psychiatrie

Ce tag est associé à 46 articles

Note de lecture : « La folie de ma mère » (Isabelle Flaten)

D’une enquête posthume sur une mère, conduite par sa fille, extraire une formidable chronique douce-amère, drôle jusque dans son tragique assumé, des secrets de famille qui ne sont pas toujours ceux que l’on croit. x Une dame me propose un yaourt. Elle a l’air gentille. Je plonge la petite cuillère dans le pot. La dame … Lire la suite

Note de lecture : « Angélus des ogres » (Laurent Pépin)

Un formidable exercice de psychologie fantastique des profondeurs, une démonstration de tendresse et de bienveillance appliquées au traumatisme et à l’horreur : un court roman poétique qui fait suite et honneur à « Monstrueuse féérie ». x J’habitais dans le service pour patients volubiles depuis ma décompensation poétique. Au fond, je crois avoir toujours su que cela … Lire la suite

Note de lecture : « Monstrueuse féérie » (Laurent Pépin)

Étonnante et redoutable initiation à une psychiatrie merveilleuse, comme d’outre-monde : un exercice poétique, tendre, cruel et inattendu, de haute volée. x x Il y a toujours une fenêtre que je laisse ouverte pour que les Monstres puissent entrer. Je ne le fais pas vraiment exprès. Mais tous les Monstres rentrent dans toutes les têtes … Lire la suite

Note de lecture : « Le créateur de poupées » (Nina Allan)

Travaillée par une densité surnaturelle, avec ses coutures devenant invisibles, la fable contemporaine extrême et tendre des préjugés délétères sous toutes leurs formes. x Mon père ne voulait pas que je l’aie, mais il finit par céder. Ma mère réussit à le persuader que sa réaction était exagérée. Un soir, longtemps après que je fus … Lire la suite

Note de lecture : « Bad Monkeys » (Matt Ruff)

Aux carrefours multiples des genres littéraires, l’interrogatoire des interrogatoires pour mettre à jour une organisation secrète décidément pas comme les autres. x C’est une salle qu’un auteur dramatique en manque d’inspiration aurait pu imaginer, les yeux rivés sur sa page blanche : des murs blancs. Un plafond blanc. Un sol blanc. Pas complètement dépouillée, mais … Lire la suite

Note de lecture : « Dernier tour lancé » (Antonin Varenne)

Dans l’univers intense, marchand et hanté de la moto de haute compétition, un formidable roman de connaissance de soi, d’humour noir et de beauté tragique, à ramifications inattendues. Très impressionnant. x Julien se redressa, le dos raide, en sortant de la voiture. Deux mois après l’ostéosynthèse – plaques, vis et crochets – le chirurgien avait … Lire la suite

Note de lecture : « Les trois maisons » (Perrine Le Querrec)

Entre maison mère, maison des folles et maison close, les nouveaux atours somptueux, cruels, tendres et indispensables de Jeanne L’Étang, extraite des archives anciennes pour rayonner en poésie. x Publié en 2013 chez Bruit blanc, « Jeanne L’Étang » demeurait jusqu’ici obstinément épuisé, malgré son caractère largement fondateur au sein de l’œuvre ramifiée et désormais en plein … Lire la suite

Note de lecture : « Sauve qui peut – Demain la santé » (Collectif)

« On avait changé de lunettes et un continent immense avait surgi » : quinze nouvelles pour tenter d’imaginer les lignes de fuite de notre rapport social et politique aux systèmes de santé. Impressionnant. x La fiction littéraire en général, et la science-fiction en particulier, s’attachent depuis longtemps aux résonances intimes de la santé, de la maladie, … Lire la suite

Note de lecture : « D’asphalte et de nuée » (Nicolas Rozier)

D’un enfer carcéral clandestin au havre montagnard d’un renouveau possible, le parcours fou d’une échappée de jeunes gens, en impossible conte moderne, servi par une langue très rare. x De l’ancienne classe convertie en cellule demeuraient l’odeur de craie et les taches d’anciennes cartes. L’empreinte vivace des objets, le moulage déserté de leur forme, tout … Lire la suite

Note de lecture : « Menaces » (Amelia Gray)

Que sont ces mots menaçants disséminés dans la maison banale où le dentiste David tente de vivre le deuil de son esthéticienne d’épouse ? Un roman absolument étrange, doux et grinçant à la fois, pour dire en images venues d’ailleurs la perte de l’être cher. x Le scotch qui entourait le paquet était doublé de … Lire la suite