☀︎
archives

Prose poétique

Ce tag est associé à 15 articles

Note de lecture : « Comme si le monde flottait » (Benoît Jeantet)

Trente-quatre nouvelles pour nous parler en beauté de rugby, d’intime, de politique et de bien d’autres choses épaisses et poétiques. x Je revois encore le long cortège de ces hommes happés par le brouillard, ces hommes fiers, bâtis à chaux et à plâtre, la peau tannée par les excès de jeunesse : cette maladie si … Lire la suite

Note de lecture : « Jeanne L’Étang » (Perrine Le Querrec)

Trouver la tendresse au cœur des enfermements : Jeanne et la Salpêtrière. x Ma mère n’est pas folle. Elle est mon amie. Je suis la poupée préférée de ma mère. Traces blanches, traînées rouges, silence noir, je m’habille de ses lambeaux ; le visage tourné vers la fenêtre, j’attends le bruit de ses pas, je … Lire la suite

Note de lecture : « Vanité aux fruits » (Derek Munn)

Lorsqu’une composition arcimboldienne fruitée envahit le réel, de fuite en contemplation, de compréhension intime en action. x Les grappes de raisin sont sur la table. Posées dans la grande assiette blanche. L’assiette est ébréchée, elle l’était déjà quand je l’ai achetée dans un vide grenier, peu après mon arrivée. Elle ne valait rien, je l’ai … Lire la suite

Note de lecture : « Austerlitz » (W. G. Sebald)

Exhumer le passé à partir de ses traces. Le roman vertigineux et admirable d’après la catastrophe. x   Dans cet ultime roman de W.G. Sebald publié en 2001, traduit en 2002 par Patrick Charbonneau pour les éditions Actes Sud, le narrateur part en voyage comme dans «Les anneaux de Saturne», pour échapper à un  malaise … Lire la suite

Note de lecture bis : « La petite lumière » (Antonio Moresco)

Méditation intense sur la solitude et la disparition, en un court roman qui brille comme un astre. x À propos de ce roman, son huitième mais le premier traduit en français (publié en 2013, et en français aux éditions Verdier en septembre 2014, superbement traduit par Laurent Lombard, avant «Fable d’amour» en 2015 et «Les incendiés» en … Lire la suite

Note de lecture : « Sucre de pastèque » (Richard Brautigan)

Le sucre de pastèque en panacée apaisée succédant à la pêche à la truite. Du grand Brautigan. x Il règne un équilibre délicat à penseMORT. Et cela nous va très bien. La cabane est petite mais elle est agréable et aussi confortable que ma vie, et elle est faite en pin, en sucre de pastèque … Lire la suite

Note de lecture : « La pêche à la truite en Amérique » (Richard Brautigan)

Fini où à peine commencé de rire et de rêver maintenant : mon nom est La pêche à la truite en Amérique. x RELECTURE C’est en 1961, lors d’un séjour de camping en Idaho avec sa femme et sa fille, que Richard Brautigan, qui n’est alors, après tout, qu’un poète tirant le diable par la … Lire la suite

Note de lecture : « Macau » (Antoine Volodine & Olivier Aubert)

Mourir à Macau. x Dans la chaleur humide et asphyxiante de Macau, ligoté sur une jonque et bâillonné avec du ruban adhésif, sous la surveillance d’une femme, Laura Kim, et d’un vieux pêcheur chinois, un homme, qui se faisait appeler Breughel dans «Le port intérieur», attend sa dernière heure. «Je savais bien ce qui m’attendait. … Lire la suite

Note de lecture : « Ravive » (Romain Verger)

Neuf nouvelles diaboliques où le réel se dérobe et bascule en beauté horrible. x x x Ruisselant, Anton se tenait debout devant elle, son anneau croulant de poissons, la bouche bleue et la taille lacérée par leurs nageoires. Il déposa sa pêche sur le sol et s’assit en tailleur entre les jambes de Lena. C’étaient … Lire la suite

Note de lecture : « Des anges mineurs » (Antoine Volodine)

Une marionnette de chiffons dit l’humanité en ruines, pour quelques gueux et vieilles immortelles. Sombre et magnifique. x Le monde est en lambeaux. Grande révolution, catastrophe nucléaire, univers concentrationnaire, charniers, dévastation, l’espèce humaine s’approche de l’extinction. Les humains ne sont plus que des particules raréfiées et «Des anges mineurs» est un livre créé à l’image … Lire la suite