☀︎
archives

Prolétariat

Ce tag est associé à 10 articles

Note de lecture : « Eureka Street » (Robert McLiam Wilson)

Le Belfast déchiré par les bombes des années 90, par les yeux étonnants de trentenaires presque ordinaires. x J’ai erré dans les pièces de mon appartement désert. J’aimais bien cet appartement. Mais parfois, quand je m’y retrouvai seul, j’avais le sentiment d’être le dernier homme sur Terre et mes deux chambres devenaient un luxe humiliant. … Lire la suite

Note de lecture : « Hével » (Patrick Pécherot)

Un Jura verglacé et enneigé comme filtre narratif à la fois subtil et violent des impasses de la guerre d’Algérie. x Soit, puisque vous y tenez, je vais vous raconter. Mais ce sera comme je l’entends. Quand j’en aurai fini, vous déciderez. Vous prendrez ou vous laisserez. Vous comprenez, tant mieux. Vous ne pigez pas, … Lire la suite

Note de lecture : « Sur l’écriture » (Charles Bukowski)

Les passionnants extraits des correspondances de Bukowski consacrés à la littérature et à l’écriture. x En 2015, un peu plus de vingt ans après la mort de Charles Bukowski, avec l’aide de son épouse et exécutrice testamentaire Linda Lee Bukowski, l’éditeur américain Ecco (et en 2017 l’éditeur français Au Diable Vauvert, dans une traduction de … Lire la suite

Note de lecture : « La guerre des salamandres » (Karel Čapek)

Un chef d’œuvre de fable géopolitique intemporelle, du récit d’aventure à la dystopie. x RELECTURE Si vous cherchez la petite île de Tana Masa sur la carte, vous la trouverez en plein sur l’équateur, un peu à l’ouest de Sumatra ; mais si vous montez sur le pont du Kandong Bandoeng pour demander au capitaine … Lire la suite

Note de lecture : « La succession » (Jean-Paul Dubois)

D’une absurde famille marquée par le suicide à Toulouse à la pelote basque pro à Miami, et retour. Curieux et déchirant. x Publié en août 2016 à l’Olivier, le vingt-et-unième ouvrage de Jean-Paul Dubois ne surprendra sans doute pas beaucoup les familiers de son œuvre, qui seront prompts à noter les signes de reconnaissance qui … Lire la suite

Note de lecture : « Défaite des maîtres et possesseurs » (Vincent Message)

Un incroyable conte philosophique science-fictif pour questionner en profondeur ce que fait de nous le pouvoir sur l’Autre. x Publié en janvier 2016 au Seuil, le deuxième roman, après l’impressionnant « Les veilleurs » (2009), de Vincent Message, montre à nouveau, avec encore plus de maîtrise et d’intelligence, à quel point l’auteur sait utiliser l’arsenal narratif et … Lire la suite

Note de lecture : « Les Onze » (Pierre Michon)

Créer un tableau, un peintre, une histoire – pour dire avec flamme le choc sourd de deux mondes en 1793. x Publié chez Verdier en 2009, couronné cette même année par le Grand Prix du Roman de l’Académie Française (qui prouve ainsi qu’elle peut, certaines années, montrer un goût très sûr), « Les Onze », treizième roman … Lire la suite

Note de lecture : « Tchevengour » (Andreï Platonov)

Dans les années 1920, une satire picaresque, acérée et onirique de la possibilité d’une utopie révolutionnaire réalisée par la paysannerie russe. x RELECTURE Écrit entre 1926 et 1929, publié une première fois en 1972, vint-et-une années après la mort de l’auteur, sous une forme très fragmentaire, le plus gros (400 pages) et le plus « maudit » … Lire la suite

Note de lecture : « La neige noire d’Oslo » (Luigi Di Ruscio)

Monologue autobiographique d’une éclatante poésie, mêlant intimement le sol de l’usine, le quotidien familial et la grande socio-politique. x Publiée en 2010, traduite en français en 2014 par Muriel Morelli aux éditions Anacharsis, cette ultime œuvre en prose du singulier poète italien Luigi Di Ruscio, décédé en 2011, s’offre comme un récit de vie unique, … Lire la suite

Note de lecture : « En finir avec Eddy Bellegueule » (Édouard Louis)

Sur un sujet fort et difficile, soumis à une polémique assez vaseuse (ou au contraire trop significative), un livre étonnamment grand et solide perce, et mérite toute notre attention. xxx Publié début 2014 au Seuil, le premier roman du jeune philosophe universitaire Édouard Louis raconte crûment une enfance – très largement la sienne – au … Lire la suite