☀︎
archives

Première guerre mondiale

Ce tag est associé à 27 articles

Note de lecture : « Mon jeune grand-père » (Philippe Annocque)

Décryptage indiciaire et familial d’une correspondance matérielle d’un « poilu » emprisonné, tour de force de construction spéculative d’un récit à visées multiples. x La carte est beige et d’un format légèrement inférieur à celui d’une carte postale de vacances – format encore familier aux personnes de ma génération mais pour combien de temps encore ? Alors … Lire la suite

Note de lecture : « Mathias Énard sur les grands chemins de Blaise Cendrars » – Carnets de Chaminadour n°12 (Collectif)

D’une rare richesse, une lecture polyphonique de l’oeuvre de Blaise Cendrars, en résonance avec celles de Mathias Énard et de plusieurs autres à l’écriture également passionnante. x Depuis 2006, Guéret, au cœur du Limousin, est chaque fin septembre le lieu d’une fête littéraire réputée parmi les plus intenses qui soient : les Rencontres de Chaminadour, … Lire la suite

Note de lecture : « Adelphe » (Isabelle Flaten)

Littérature émancipatrice. x   En 1920, année où ce roman oublié d’Ernest Pérochon reçut le prix Goncourt, Nêne est offert à Adelphe, pasteur d’une petite bourgade, par l’une de ses fidèles, Gabrielle Thomas. La manière dont elle lui tend le livre, avec une sorte de sauvagerie et de rébellion diffuse, préfigure les vacillements puis les … Lire la suite

Note de lecture : « La vérité sur l’affaire Savolta » (Eduardo Mendoza)

Arrivistes, anarchistes et profiteurs dans la poudrière barcelonaise de 1919-1920. x J.D. – Avez-vous facilement localisé Pajarito de Soto ? M. – Je le localisai, mais ce ne fut pas facile. J.D. – Racontez-moi comment vous avez fait. À quoi bon ? Ce furent de longues journées de marche fatigante, de conversations réticentes, de pots-de-vin … Lire la suite

Note de lecture : « Les somnambules » (Christopher Clark)

Une stimulante réexploration historique contemporaine de la marche à la guerre en 1914. x Comme le signale dans son introduction l’auteur lui-même, les travaux concernant les origines de la première guerre mondiale constituent sans doute l’un des plus importants corpus développés par les historiens jusqu’à aujourd’hui. Avec ce texte de 2012, traduit en français en … Lire la suite

Note de lecture : « L’été de Katya » (Trevanian)

Une histoire d’amour au pays basque à l’été 1914. Ou bien tout autre chose. x Tous les écrivains qui ont décrit le dernier été précédant la Grande Guerre ont cru devoir commenter la perfection inhabituelle de la saison : les jours sans fin aux ciels d’un bleu ardent traversés d’indolents nuages de beau temps, les … Lire la suite

Note de lecture : « Sentiers sous la neige » (Mario Rigoni Stern)

Sous la blancheur de la neige, les souvenirs simples, âpres et lumineux. Un livre essentiel. x Profondément attaché à sa région d’origine, le Haut-plateau d’Asiago, qui fut le théâtre de violentes batailles pendant la Première Guerre mondiale, et à la montagne redevenue champ de bataille pendant la Seconde Guerre mondiale, pendant laquelle il a combattu … Lire la suite

Note de lecture : « Farémido – Le cinquième voyage de Gulliver » (Frigyes Karinthy)

Une expérience de pensée science-fictive et swiftienne en 1916, également stimulante et décevante. x Une fois n’est pas coutume, je dois avouer avoir été quelque peu déçu à la lecture de ce « Cinquième voyage de Gulliver », pourtant fort intelligemment mis en avant par Brian Aldiss dans son article du volume critique « The Mechanical God ». Publié … Lire la suite

Note de lecture : « Les surprises de la navigation » (Jean-Jacques Langendorf)

Six nouvelles étonnantes, baroques et fantastiques, d’un spécialiste suisse d’histoire militaire et de stratégie. x C’est à cette époque que le vieux Matossian mourut. Akhenaton l’ensevelit sous une des dalles du chœur, comme un conquérant des âges obscurs. En même temps que le corps disparaissait dans l’éternité de la pierre, il se sentit plus libre. … Lire la suite

Note de lecture : « Le papillon » (Andrus Kivirähk)

La fragile naissance du théâtre estonien. Un éloge mélancolique de la culture, merveilleux comme un conte. x Premier roman publié en 1999 de l’écrivain et dramaturge estonien Andrus Kivirähk, traduit par Jean Pascal Ollivry pour les belles éditions Le Tripode en janvier 2017, «Le papillon» transforme en une fable mélancolique et universelle – dans laquelle on retrouve … Lire la suite