☀︎
archives

Premier roman

Ce tag est associé à 35 articles

Note de lecture : « En face » (Pierre Demarty)

«Vous a-t-on jamais conté les aventures de l’homme qui n’en eut point ?» x  «Je crois qu’il n’existe pas de matériaux qui permettraient d’établir une biographie complète et satisfaisante de cet homme. C’est une perte irréparable pour la littérature.» (Herman Melville) Placé sous l’égide de Nathaniel Hawthorne et d’Herman Melville, le premier roman de Pierre Demarty, paru … Lire la suite

Note de lecture : « Le voyage d’Octavio » (Miguel Bonnefoy)

Le voyage picaresque d’un paysan analphabète pour s’approprier la langue et l’histoire du Venezuela. x À Saint-Paul de Limon, un village aux alentours de Caracas transformé en bidonville au cours de la première moitié du XXème siècle, Don Octavio mène une vie solitaire et minuscule, emmuré dans son analphabétisme, donnant un coup de main, mais sans … Lire la suite

Note de lecture : « Les insoumises » (Celia Levi)

Les illusions défaites de deux jeunes femmes idéalistes et rêveuses. x Celia Levi avait à peu près l’âge de ses héroïnes lorsque fut publié en 2009 son premier roman aux éditions Tristram. Ce roman épistolaire et d’apprentissage inspiré de la littérature du XIXème siècle, est la correspondance entre deux amies très proches, Renée et Louise, … Lire la suite

Note de lecture : « Hors le bourbier » (Christophe Ségas)

L’étrange destin d’une créature issue de la glaise, en une fable ébouriffante et manipulatoire. x Dès ce premier long récit paru en 2013 aux éditions du Chemin de fer ponctué des vues d’artiste, somptueuses et surréalistes, de Céline Guichard, Christophe Ségas entraîne la lectrice et le lecteur dans un univers étrange, avec cette fable extravagante … Lire la suite

Note de lecture : « Une fuite en Égypte » (Philippe de Jonckheere)

Exceptionnelle écriture de l’égarement d’un père en deuil. x Pendant les toutes premières phrases, une question se pose : s’agit-il d’une réponse à une mise en accusation ou d’un monologue intérieur ? Le déferlement des phrases ponctuées uniquement par des points virgule, leur succession ininterrompue et leur continuité incertaine happent immédiatement le lecteur d’Une fuite en Égypte, … Lire la suite

Note de lecture : « La robe » (Robert Alexis)

Confession d’une métamorphose troublante, autour de la fascination pour une robe. x Le narrateur livre la confidence qu’il a recueillie un jour d’un ancien officier, au soir de sa vie. «C’est un lieu commun de prétendre que certaines rencontres infléchissent le cours d’une vie, l’orientent dans une direction jusqu’alors insoupçonnée. De telles expériences, pourtant ne … Lire la suite

Note de lecture : « Dancing with myself » (Ismaël Jude)

Combustion érotique d’un voyeur. x Le narrateur du premier roman d’Ismaël Jude, paru en 2014 aux éditions Verticales, a vu le jour dans une ancienne ferme transformée en discothèque au cœur des bocages, dans le village d’Écueil : le Cow-Boy club. Porté par un succès croissant, le dancing que jouxte un hangar aux vaches grignote … Lire la suite

Note de lecture : « Le metteur en scène polonais » (Antoine Mouton)

«Qui peut se douter que les romans changent quand on ne les lit pas ?» x Le directeur d’un théâtre parisien en vue, désireux de faire preuve (pour une fois) d’audace, a confié à un metteur en scène polonais célèbre la tâche de mettre en scène le roman d’un grand auteur autrichien disparu – un roman … Lire la suite

Note de lecture : « Marx et la poupée » (Maryam Madjidi)

La douleur de l’exil et le baume des mots pour éclairer la vie. x À paraître le 12 janvier 2017 au Nouvel Attila, le premier roman de  Maryam Madjidi est poignant, tendre et poétique. Il est construit comme un chemin entre deux pays, entre la langue maternelle et la langue de l’exil : l’histoire de Maryam, enfant … Lire la suite

Note de lecture : « Le mobile » (Javier Cercas)

Manquer d’inspiration est-il un crime pour un écrivain ? x «Le mobile», premier et court roman de Javier Cercas publié en 1987, et traduit en 2016 par Élisabeth Beyer et Aleksander Grujičič pour les éditions Actes Sud met en scène un dénommé Álvaro, employé dans un cabinet juridique qui rêve d’écrire une grande Œuvre. Cet homme, qui … Lire la suite