☀︎
archives

Post-modernisme

Ce tag est associé à 10 articles

Note de lecture : « J’ai tué Kennedy » (Manuel Vázquez Montalbán)

Curieusement décalée, d’un ton unique dans la saga du détective Pepe Carvalho, sa toute première « enquête ». x RELECTURE Lorsque l’on embrasse la longue saga (qui prendra réellement son essor à partir de 1977) du détective barcelonais Pepe Carvalho de Manuel Vázquez Montalbán, enquêteur gourmet et militant repenti des livres et des engagements (mais jamais autant … Lire la suite

Note de lecture : « La dissipation – Roman d’espionnage » (Nicolas Richard)

Enquête à propos d’enquêtes : de quoi la traque publique d’un privé éventuellement joueur est-elle le nom ? x C’est par phases. Il y a des moments où je sonde un sujet en particulier, et je fais des trouvailles intéressantes. Alors ma curiosité est satisfaite et je n’y pense plus. De longues périodes peuvent s’écouler … Lire la suite

Note de lecture : « Omon Ra » (Viktor Pelevine)

Une farce monumentale et déjantée sur la véritable nature du programme spatial soviétique. x RELECTURE Omon n’est pas un nom très fréquent, ni peut-être le meilleur qui soit. Il m’a été donné par mon père, qui a travaillé toute sa vie dans la milice et voulait que je devienne milicien comme lui. « Tu comprends, Omka, … Lire la suite

Note de lecture : « La folie de l’or » (Gilbert Sorrentino)

Le point d’interrogation systématique pour semer le doute jubilatoire au cœur du western et de la littérature x RELECTURE x x Pourquoi Bud annonça-t-il d’une voix traînante que la monture portait peut-être un voleur de bétail ? Une intuition ? La peur panique ? Les conjectures oisives de l’inexpérience ? Qu’est-ce que des voleurs de … Lire la suite

Note de lecture : « Les machines à désir infernales du Dr. Hoffman » (Angela Carter)

Singuliers et somptueux mémoires d’une guerre contre la belle irréalité naissant du désir et de l’imagination. x Desiderio est un authentique héros de guerre. Au soir de sa vie, il nous livre ses mémoires en un récit échevelé, mélange grisant et détonant d’humilité et d’épopée. Mais attention, il ne s’agit pas ici de n’importe quelle … Lire la suite

Note de lecture : « Le silence de l’espace » (Tommaso Pincio)

« Le spectacle du ciel étoilé me donne la nausée » x Premier roman traduit en France de Tommaso Pincio, publié à l’origine en 2002, et paru ici directement en Folio SF en 2003 dans une traduction d’Éric Vial, cet emblème du mouvement « avantpop » (objet de la précieuse postface), comme d’une toute autre manière ses voisins du … Lire la suite

Note de lecture : « Fonds perdus » (Thomas Pynchon)

L’internet, le 11 septembre 2001, la finance : miroirs, écrans et leurres du formidable rire politique et métaphysique de Pynchon. x Publié en septembre 2013, traduit en août 2014 au Seuil par Nicolas Richard, le huitième roman – en cinquante ans d’écriture – de Thomas Pynchon réussit une fois de plus le pari toujours renouvelé … Lire la suite

Note de lecture : « V » (Thomas Pynchon)

Le toujours aussi hystériquement monumental premier roman de Pynchon. x RELECTURE Publié en 1963 (et traduit en 1967 en français chez Plon, dans une traduction de Minnie Danzas, légèrement revue pour la réédition au Seuil en 1985 – traduction dont je reparlerai un peu plus loin), le premier roman de Thomas Pynchon fait beaucoup mieux … Lire la suite

Note de lecture : « Le livre sacré du loup-garou » (Viktor Pelevine)

Un très bon Pelevine, inventif en diable mais un peu gâché par sa fin mystique tournant à vide. x x Poursuivant l’exploration de la remarquable collection « & d’Ailleurs » de Denoël, avec ce roman de 2004 (traduit en français en 2009 par Galia Ackerman et Pierre Lorrain) de l’auteur acclamé d’ « Omon-Ra » … Lire la suite

Note de lecture : « Une pause, mille coups ! » (Maxi Kim)

Brillante et hilarante, pornographique et poétique, une déconstruction de la littérature japonaise, de l’art contemporain et du post-modernisme universitaire. Publié en 2008, traduit par Morgane Saysana et Émilie Notéris aux éditions ère en 2012, le court (125 pages) récit / roman de l’américano-coréen Maxi Kim a tout, déjà, d’un livre-culte. Violent, échevelé, arborant sans façon … Lire la suite