☀︎
archives

Pop culture

Ce tag est associé à 18 articles

Note de lecture : « L’art et la science dans Alien » (Collectif)

Une redoutable exploration à quatre voix des contenus scientifiques et artistiques de l’une des plus célèbres créatures de la fiction contemporaine. x En mai 1979, il y a quarante ans, le film « Alien, le huitième passager » de Ridley Scott sortait en salles aux États-Unis. Avec désormais six films directement inclus dans la saga (« Aliens » en … Lire la suite

Note de lecture : « Substance » (Claro)

Aux frontières mystérieuses de la vie, de la mort et de l’identité humaine, un conte farceur, rusé, ambigu, et diaboliquement poétique. x Les mystères sont des monstres patients. La chambre de la Tante était toujours fermée à double tour. Toujours. Deux fois la clé dans la serrure tournait, d’abord dans le sens des aiguilles d’une … Lire la suite

Note de lecture : « Valeurs ajoutées » (Frédéric Moulin)

Le collage pop culturel ultime pour exprimer le fantasme vain de domination politique par la consommation effrénée. Joliment fou et savoureux. x Jugement. À quoi comparer cette génération ? Elle ressemble à des gamins qui, adossés aux murs vautrés près des fontaines du centre commercial, en interpellent d’autres en disant : « Nous avons joué de … Lire la suite

Note de lecture : « Théorie du kamikaze » (Laurent de Sutter)

Philosophie et histoire, cinéma et pop culture, impossibilité du grand récit politique : une robuste tentative théorique à propos du difficilement pensable. x Paris, vendredi 13 novembre 2015, 21 h 20. Le match de football amical opposant les équipes d’Allemagne et de France au Stade de France avait commencé depuis un gros quart d’heure, sans … Lire la suite

Note de lecture : « Dude manifesto » (Thierry Théolier)

En une alchimie rusée, transformer un personnage hollywoodien équivoque en incarnation possible, joueuse et joyeuse, d’une voie de vie à découvrir. x Jeffrey Lebowski, le personnage incarné par Jeff Bridges dans « The Big Lebowski » (Joel Coen, 1998) est The Dude pour l’éternité. Décrit dans les notices filmiques comme un célibataire sans emploi, sans ambition, satisfait … Lire la suite

Note de lecture : « Capsules de temps » (Xavier Boissel)

Du kitsch attendrissant de la capsule de temps volontaire au vertige existentiel de son analogue involontaire. Un parcours étourdissant de brio dans les soubassements philosophiques d’une icône contemporaine de la culture, savante comme populaire. x x Alors que les capsules de temps, sous leur forme originelle et principale de collection volontairement enfouie de témoignages divers, … Lire la suite

Note de lecture : « Le diable est au piano » (Léo Henry)

Vingt oscillations magnétiques entre cruauté et jubilation, entre hommage et vertige. x Ailleurs, en un autre temps ou une autre époque de l’année, Blaise aurait été arrêté et inculpé sur-le-champ, sans considération pour ses origines (helvétiques, quoique tout le monde le crût français) ou sa réputation (flatteuse, bien que limitée). Mais ce dont il est … Lire la suite

Note de lecture : « Few of Us » (luvan)

Pendant, après et plus tard : 16 nouvelles mystérieuses recomposent quelques champs de mines du réel. x Nous arrivons au village dans un nuage de poussière. Nous sommes tous de la même famille, car recouverts de la même couche sableuse. Nos voitures, nos peaux, nos vêtements sont rouges. La terre ferrugineuse que nous creusons chaque … Lire la suite

Note de lecture : « Invasion Zombie » (Antonio Dominguez Leiva)

Dense, fouillée et néanmoins alerte, une excellente analyse du zombie dans la culture contemporaine. x x x Publié en 2013 aux éditions le murmure, ce bref (50 pages) essai d’Antonio Dominguez Leiva, professeur à l’UQAM de Montréal, et auteur (nous y dit-on) de plusieurs ouvrages sur l’histoire culturelle de la cruauté et de l’érotisme, impressionne … Lire la suite

Note de lecture : « Mantra » (Rodrigo Fresán)

Le chef d’œuvre labyrinthique et mexicain de l’Argentin Rodrigo Fresán. x Le cinquième roman de l’Argentin Rodrigo Fresán, paru en 2001, traduit en français en 2010 par Isabelle Gugnon chez feu (ô combien hélas) le Passage du Nord-Ouest, accédait à une tout autre dimension que ses ouvrages précédents, pourtant déjà plus qu’enthousiasmants, tels « Vies de … Lire la suite