☀︎
archives

Pop culture

Ce tag est associé à 28 articles

Note de lecture : « Réel » (Éric Arlix)

Expérience de pensée science-fictive du devenir machinique usant d’un détour résolument inhabituel, construction de rire et de glace pour sonder le cœur de nos pulsions de consommation toujours plus cool : le nouvel Éric Arlix mérite toute votre attention. x Livre#1 Chapitre 1 9 h 02 Niveau 0 Un hall immense, un dôme gigantesque recouvert … Lire la suite

Note de lecture : « Monstrueuse féérie » (Laurent Pépin)

Étonnante et redoutable initiation à une psychiatrie merveilleuse, comme d’outre-monde : un exercice poétique, tendre, cruel et inattendu, de haute volée. x x Il y a toujours une fenêtre que je laisse ouverte pour que les Monstres puissent entrer. Je ne le fais pas vraiment exprès. Mais tous les Monstres rentrent dans toutes les têtes … Lire la suite

Note de lecture : « Apocalypse show, quand l’Amérique s’effondre » (Anne-Lise Melquiond)

Un magnifique passage en revue de l’imaginaire des séries américaines apocalyptiques contemporaines, et de ce qu’il pourrait signifier ou non. x Ça commence par un très gros plan sur un œil ouvert. Le zoom arrière permet d’identifier un, puis deux morts-vivants. Des grognements zombiesques accompagnent ce travelling optique. C’est le même mouvement de caméra que … Lire la suite

Note de lecture : « Icône H. – Hélène de Troie » (Véronique Bergen)

Mythologie et mythomanie, filiation divine et guerre des gangs, beauté suprême et empire des sens : une formidable réécriture contemporaine de l’Iliade autour de la figure icônique de H., au langage violent et savoureux. x Mensonge le mythe de mes origines qu’on m’a biberonné quand j’étais enfant, bobard mon père changé en cygne pour copuler … Lire la suite

Note de lecture : « Le Diable à 20 ans » (Collectif – Au Diable Vauvert)

Les 20 premières années du Diable Vauvert : un passionnant moment d’histoire littéraire, sérieux et songeur, drôle et décalé. Un formidable remède, en passion et en énergie, au blues de l’acteur du livre, dans tous domaines, les jours de mélancolie. x Dès que le programme a existé, je l’ai d’abord présenté à Paul Otchakovsky-Laurens, qui … Lire la suite

Note de lecture : « Le chien a des choses à dire » (Jean-Marc Agrati)

Enfin de retour, « Le chien a des choses à dire » est toujours aussi affreusement et délicieusement mordant, dix-sept ans après sa première publication. Alerte sauvage dans la pop culture et dans les cages d’escalier, sang, stupre et bière pas seulement au lycée, mais dans tout le sens de la vie. Phénomène retors et poétique en … Lire la suite

Note de lecture : « Art is Fear » (Frédérique Toudoire-Surlapierre)

Peur dans l’art et art de la peur : une exploration tonique à la croisée de la philosophie et de la pop culture. x La seule chose à craindre, c’est d’avoir peur (Franklin D. Roosevelt). Au-delà du goût d’un bon mot, puisqu’on joue bien à se faire peur, cette déclaration de Roosevelt, où l’on reconnaît … Lire la suite

Note de lecture : « Schtroumpfologies » (Antonio Dominguez Leiva & Sébastien Hubier)

Les schtroumpfs de Peyo en superbe support d’une critique rusée de la sur-exégèse en matière de pop culture x « On peut s’imaginer des mondes possibles sans péché et sans malheur, et on en pourrait faire comme des romans, des utopies […] ; mais ces mondes seraient fort inférieurs en bien au nôtre » (Leibniz) La science … Lire la suite

Note de lecture : « Géographie zombie – Les ruines du capitalisme » (Manouk Borzakian)

Le phénomène cinématographique zombie sous l’angle de la géographie humaine et politique. x Ainsi, bien que l’invasion du « monde réel » par des morts-vivants mangeurs d’humains ne soit probablement pas pour demain, les zombies existent par la capacité de notre imaginaire à façonner notre environnement. Nous voyons le monde à travers des filtres nous permettant de … Lire la suite

Note de lecture : « Tu m’as donné de la crasse et j’en ai fait de l’or » (Pacôme Thiellement)

Le superbe partage d’un chemin personnel opératoire, entre pop culture orientée et agnosticisme des « Sans Roi », avec intelligence et humilité. x En juin 2002, j’ai vingt-sept ans. Je pars au Japon avec Setsuko qui est alors ma compagne. Nous débarquons à Osaka, une ville qui m’émeut immédiatement, en particulier le contraste entre les rues ordinaires … Lire la suite