☀︎
archives

Politique et société

Ce tag est associé à 7 articles

Note de lecture : « Moderne sans être occidental – Aux origines du Japon d’aujourd’hui » (Pierre-François Souyri)

Au Japon de l’ère Meiji, dans l’étude du couple subtil et incertain formé par modernisation et occidentalisation. x Grand spécialiste de l’histoire du Japon, professeur à l’Université de Genève après avoir enseigné pendant près de quinze ans à l’Inalco de Paris, Pierre-François Souyri proposait en 2016, dans la Bibliothèque des Histoires de Gallimard, cette passionnante … Lire la suite

Note de lecture : « Dandy » (Richard Krawiec)

La dèche noire au royaume enchanté, toujours présente et bien présente. x Elle plaça sa main libre sur son autre hanche et dit, « Écoute, mon gars, tu me connais ni d’Ève ni d’Adam. C’est la première fois que je me retrouve coincée à ce poste, tu vois ? Mais ici tout le monde te connaît, … Lire la suite

Note de lecture : « Spada » (Bogdan Teodorescu)

Le grand roman noir de l’instrumentalisation politique – qui ne concerne pas que la Roumanie contemporaine. x Publié en 2008, traduit en français en 2016 par Jean-Louis Courriol aux toutes jeunes éditions Agullo, le deuxième roman du consultant politique roumain Bogdan Teodorescu s’appuie très largement sur son expérience authentique de responsable de campagne électorale en … Lire la suite

Note de lecture : « Mémoires de sable » (Emmanuel Jouanne & Jacques Barbéri)

Un fou road novel carrollien, légitimement survolté, aux accents de rocaille et de rage joueuse. x Publiée en 2015 à La Volte, cette collaboration (posthume) entre Emmanuel Jouanne (décédé en 2008) et Jacques Barbéri (bien vivant, lui) impressionne à plusieurs titres. Comme l’explique remarquablement la précieuse postface de Richard Comballot (qui fut à l’origine du … Lire la suite

Note de lecture : « L’imposteur » (Javier Cercas)

Le récit impossible, virtuose et sincère, de la genèse d’une imposture et de son rapport à la fiction autorisée. x Publié en 2014, à paraître en français en septembre 2015 chez Actes Sud dans une traduction de Élisabeth Beyer et Aleksandar Grujičić, le huitième roman de Javier Cercas est d’emblée à ranger, comme « Anatomie d’un … Lire la suite

Note de lecture bis : « Glose » (Juan José Saer)

Le roman rayonnant de la vie engluée dans la viscosité des récits, de la fragilité triomphant pourtant du doute, au long d’une rue argentine. x Publié en 1986, traduit en français en 1988 par Laure Bataillon, le septième roman de l’Argentin Juan José Saer, longtemps introuvable dans notre langue, vient d’être réédité aux captivantes éditions … Lire la suite

Note de lecture : « Rouge ou mort » (David Peace)

Épopée de l’obsession et chronique du rapport changeant entre individu et collectif. En football, incidemment. x Publié en 2013, traduit en 2014 par Jean-Paul Gratias chez Rivages, le neuvième roman de David Peace prétend avec un art consommé de la ruse traiter de football, plus particulièrement du Liverpool Football Club, et plus spécifiquement encore, de … Lire la suite