☀︎
archives

Police procedural

Ce tag est associé à 55 articles

Note de lecture : « Porteurs de peau » – Navajo Police 7 (Tony Hillerman)

Épidémie de sorcellerie dans la Réserve navajo, ou bien tout autre chose ? Joe Leaphorn et Jim Chee ensemble pour la première fois. x RELECTURE Publié en 1986, traduit en français en 1989 par Danièle et Pierre Bondil chez Rivages, le septième volume de la saga policière navajo de Tony Hillerman est à la fois … Lire la suite

Note de lecture : « Le vent sombre » – Navajo Police 5 (Tony Hillerman)

Sur la frontière intérieure navajo-hopi, grand crime et petit délit inextricablement mêlés face à la sagacité de Jim Chee. x RELECTURE Publié en 1982, traduit en français en 1986 chez Rivages par Danièle et Pierre Bondil, le cinquième roman navajo de Tony Hillerman (et le deuxième consacré intégralement au jeune sergent Jim Chee, après « Le … Lire la suite

Note de lecture : « Femme qui écoute » – Navajo Police 3 (Tony Hillerman)

Dédale des canyons du lac Powell et machination extrême pour la troisième enquête de Joe Leaphorn. x RELECTURE Publié en 1978, traduit en français en 1989 par Danièle et Pierre Bondil chez Rivages, le troisième roman policier navajo de Tony Hillerman est d’abord le dernier consacré exclusivement au lieutenant Joe Leaphorn comme enquêteur principal. Ayant … Lire la suite

Note de lecture : « Un mois avec Montalbano – Montalbano hors-série » (Andrea Camilleri)

Trente nouvelles pour saisir en miniature les ressorts de la magie noire et blanche Montalbano. x Publié en 1998, traduit en français en 1999 par Serge Quadruppani (avec l’aide de Maruzza Loria) au Fleuve Noir, ce recueil de trente nouvelles (une par jour, pour passer en effet un mois avec le redoutable commissaire sicilien Salvo … Lire la suite

Note de lecture : « Harjunpää et le fils du policier » (Matti Yrjänä Joensuu)

Courses poursuites et ravages du délitement social et de l’alcool dans les banlieues d’Helsinki. x Publié en 1983, traduit en français en 1997 dans la Série Noire de Gallimard par Anne Colin du Terrail (et réédité en 2000 chez Folio Policier), le cinquième roman du Finlandais Matti Yrjänä Joensuu était déjà également le cinquième de … Lire la suite

Note de lecture : « Chroniques » (Jean-Patrick Manchette)

Vingt ans de chroniques de polars et de précieuses digressions apparentes, passionnées et passionnantes. x RELECTURE Publié en 1996 chez Rivages, un an après la mort de Jean-Patrick Manchette, ce recueil regroupe un large échantillon de chroniques écrites par le romancier pour divers supports et dans diverses circonstances, entre 1976 et 1995,  sélectionnées par François … Lire la suite

Note de lecture : « Haka » (Caryl Férey)

Violentes tensions sociales et démons enfouis au cœur de la réputée idyllique Nouvelle-Zélande. x RELECTURE x x Publié en 1998 aux éditions Baleine, réédité dans une version légèrement revue chez Gallimard en 2003, le troisième roman de Caryl Férey sera celui de la reconnaissance, et le point de départ d’un parcours qui emmènera la lectrice … Lire la suite

Note de lecture : « Tant de chiens » (Boris Quercia)

Intense « furia cilena », comme un chien dans un jeu de quilles corrompues, passant ou non entre les balles. x Écrit en 2015, traduit la même année chez Asphalte par Isabel Siklodi (sa version originale espagnole est à paraître début 2017), le deuxième roman de Boris Quercia met en scène, comme « Les rues de Santiago » précédemment, … Lire la suite

Note de lecture : « Jaune Caravage » (Gilda Piersanti)

Automne mafieux et gothique à Rome, avec Mariella De Luca. x Publiée en 2008 au Passage, la quatrième et dernière des « saisons meurtrières » de l’Italienne vivant à Paris Gilda Piersanti poursuit en un triste  automne romain ce que « Rouge abattoir » avait démarré en hiver, « Vert Palatino » poursuivi au printemps, « Bleu Catacombes » affirmé en été, et … Lire la suite

Note de lecture : « Bleu catacombes » (Gilda Piersanti)

L’été romain et des corps décapités pour la 3ème enquête de Mariella De Luca. x Publiée en 2007 au Passage, la troisième des quatre « saisons meurtrières » de l’Italienne vivant à Paris Gilda Piersanti poursuit en un caniculaire été romain ce que « Rouge abattoir » avait démarré en hiver et « Vert Palatino » poursuivi au printemps, et propose … Lire la suite