☀︎
archives

Poésie du désastre

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « Le chant de la mutilation » (Jason Hrivnak)

La fabrication d’un Démon ou le songe ultime du schizophrène – et ce qui s’obstine à y résister. Proprement hallucinant. x J’avais passé la nuit à son chevet, à le regarder dormir. La moindre contraction visible sur son visage ne faisait que renforcer mon désir de lui nuire. Je le réveillai une heure avant l’aube … Lire la suite

Note de lecture : « Auschwitz et après » (Charlotte Delbo)

À facettes, le récit extraordinaire d’une déportation à Auschwitz en 1943-1945, et du retour. x   O vous qui savez saviez-vous que la faim fait briller les yeux que la soif les ternit O vous qui savez saviez-vous qu’on peut voir sa mère morte et rester sans larmes O vous qui savez saviez-vous que le … Lire la suite

Note de lecture : « Haïkus de prison » (Lutz Bassmann)

La poésie, dos au mur. x Laissons parler Antoine Volodine de cette autre voix du post-exotisme qu’est Lutz Bassmann, évoquée dans « Le post-exotisme en dix leçons, leçon onze » (Éditions Gallimard, 1998) : « Les derniers jours, Lutz Bassmann les passa comme nous tous, entre la vie et la mort. Une odeur de pourri stagnait dans la cellule, … Lire la suite

Note de lecture : « Nos animaux préférés » (Antoine Volodine)

Bestiaire du désastre. x Les fictions d’Antoine Volodine sont des objets d’ailleurs, et ce seizième livre publié en 2006 aux Éditions du Seuil en est une illustration éclatante, sans doute car il se situe encore plus que d’autres de ses romans au-delà de l’Histoire. L’extinction de l’humanité est quasiment achevée et on ne croisera ici … Lire la suite

Note de lecture : « Les Événements » (Jean Rolin)

Dans les décombres d’une guerre civile française, une curieuse et mélancolique poésie du désastre. x Publié en janvier 2015 chez P.O.L., le vingt-deuxième texte de Jean Rolin prendra place sans difficulté parmi ses belles réussites, aux côtés par exemple de « La ligne de front » (1988), de « L’organisation » (1996) ou de « Terminal frigo » (2005), bien loin … Lire la suite