☀︎
archives

Poésie de la défaite

Ce tag est associé à 9 articles

Note de lecture : « Haïkus de prison » (Lutz Bassmann)

La poésie, dos au mur. x Laissons parler Antoine Volodine de cette autre voix du post-exotisme qu’est Lutz Bassmann, évoquée dans « Le post-exotisme en dix leçons, leçon onze » (Éditions Gallimard, 1998) : « Les derniers jours, Lutz Bassmann les passa comme nous tous, entre la vie et la mort. Une odeur de pourri stagnait dans la cellule, … Lire la suite

Note de lecture : « Écrivains » (Antoine Volodine)

On ne finit jamais de lire et d’écouter les textes d’Antoine Volodine. x Entrer dans l’univers d’Antoine Volodine et des écrivains post-exotiques, c’est pénétrer un monde clos et fascinant, parfaitement cohérent même s’il semble parfois chaotique, dans lequel les écrivains et leurs fictions sont mis en abîme de manière vertigineuse. x Paru en 2010 aux … Lire la suite

Note de lecture bis : « Danse avec Nathan Golshem » (Lutz Bassmann)

La danse et l’amour, plus forts que la défaite. x «L’exotisme, c’est le centre de l’empire qui regarde ses marges, du point de vue des gagnants et des vainqueurs. Mes personnages eux décrivent le monde depuis l’extérieur, loin des capitales et de ceux qui ont la parole et qui décrivent le monde de façon impériale et impérialiste … Lire la suite

Note de lecture : « La minute prescrite pour l’assaut » (Jérôme Leroy)

Éloge du monde d’avant en pleine apocalypse, dans une société marchande en phase terminale. x Annoncée, évidente depuis plusieurs années pour Kléber, le héros du livre, l’apocalypse est là – attentats et guerre nucléaire, fièvre hémorragique tueuse de masse, enfants accros aux jeux vidéo qui deviennent des assassins sanguinaires, forces spéciales de sécurité qui tuent … Lire la suite

Note de lecture : « Les aigles puent » (Lutz Bassmann)

Poésie insensée de la résistance à l’agonie. x «Nous avions perdu sur toute la ligne depuis plusieurs générations. Aucune lutte n’avait abouti. De temps en temps, pour respecter à la fois la tradition et notre instinct, nous lancions des offensives politico-militaires depuis nos camps, nos centres psychiatriques ou nos ghettos. Elles se terminaient systématiquement en … Lire la suite

Note de lecture : « Avec les moines soldats » (Lutz Bassmann)

Les cauchemars étrangement poétiques d’«agents»  désabusés, au-delà du désespoir. x Dans un lieu étrange et indéfini, comme la pâte dont sont faits les rêves, Schwahn, Brown et Monge sont les moines-soldats, ultimes soldats dévoués, quoique désabusés, de «l’Organisation», chargés d’effectuer des missions dont le sens leur échappe : exorciser une maison hantée en bord de mer, … Lire la suite

Note de lecture : « Herbes et golems » (Manuela Draeger)

Fabuleuse litanie des herbes sauvages comme lieu de résistance poétique. x Plus le lecteur pénètre dans l’œuvre monde d’Antoine Volodine et des écrivains post exotiques, plus fortes sont les visions et la puissance d’évocation des récits de ce chœur de prisonniers, de ces personnages incarcérés et écrasés qui racontent, après la défaite, leur rêve d’égalité, … Lire la suite

Note de lecture : « L’ombre des forêts » (Jean-Pierre Martinet)

Le choc tragique des âmes pauvres, vaincues, en peine, en douce folie, en absence de salut. x Publié en 1987 à la Table Ronde, le quatrième roman de Jean-Pierre Martinet, auteur « maudit », magnifiquement mis en avant, tout récemment par l’excellente revue « Le Chant du Monstre » dans son troisième numéro, est le dernier paru de son … Lire la suite

Note de lecture : « Danse avec Nathan Golshem » (Lutz Bassmann)

Une ex-résistante ressuscite chaque année son compagnon d’armes défunt pour se souvenir avec lui de la guerre et de la captivité. Publié début 2012, le dernier-né de l’incarnation Lutz Bassmann d’Antoine Volodine en est sans doute le plus abouti à ce jour. Dans cet univers où les rebelles ont été écrasés dans des temps plus … Lire la suite