☀︎
archives

Pierre Michon

Ce tag est associé à 17 articles

Note de lecture : « Buée » – Sur champ de sable II (Françoise Morvan)

Légendes et forêts, pierres du collège et du lavoir, une magie secrète transmute l’enfance en adolescence, en ne la laissant pas se perdre de vue. x Deuxième volume du monumental « Sur champ de sable » de Françoise Morvan, après « Assomption », également publié en 2019 aux éditions Mesures, « Buée » poursuit son exploration poétique d’une enfance et d’une … Lire la suite

Note de lecture : « L’ellipse du bois » (Derek Munn)

Ce que cache une certaine photographie, derrière elle et en nous. x Un garçon émerge du bois, où au moins ce qui est caché est caché par quelque chose de visible, il n’en est pas sorti complètement, mais sort-on jamais complètement d’un bois quand on y a habité ? À l’orée, il ausculte les contradictions … Lire la suite

Note de lecture : « Le sauvetage » (Bruce Bégout)

Un moment de bravoure intellectuelle et physique, légèrement insensée, au cœur du Reich nazi de 1938. x C’est un frère franciscain qui défait sa valise. À ce stade, on ne peut pas en dire plus. Il se trouve dans ce qui doit être une chambre, ou peut-être une cellule, puisqu’il s’agit d’un frère, franciscain de … Lire la suite

Note de lecture : « Temps glaciaires » (Fred Vargas)

L’un des plus féroces puzzles jamais soumis au commissaire Adamsberg et à sa brigade bariolée. x J’avais laissé reposer quelque temps le commissaire Adamsberg de Fred Vargas, après « L’armée furieuse » en 2011. Certainement pas par lassitude, ce personnage de policier résolument hors normes étant sans doute l’un des plus attachants construits par la fiction romanesque … Lire la suite

Note de lecture : « Taba-Taba » (Patrick Deville)

L’exode de 1940 comme point d’ancrage d’une histoire familiale et comme creuset d’une collection de traces de la France dans le monde. Émouvant et méticuleusement grandiose. x Cela fait plusieurs années que je me délecte de la manière bien particulière qu’a Patrick Deville, en choisissant en apparence une région précise ancrée sur un personnage ou … Lire la suite

Note de lecture : « L’Ange gardien » (Raymond Penblanc)

Homme à tout faire d’un collège menaçant et menacé, catalyseur d’une poésie troublante. x   Lorsqu’il a étranglé la fille, elle se trouvait juchée sur sa table, jupe retroussée, cuisses écartées. A-t-on idée de grimper sur sa table quand on est élève à l’institution de la Mère-Dieu ? Ici, c’est genoux serrés et bouche cousue … Lire la suite

Note de lecture : « Cendres – Des hommes et des bulletins » (Sergio Aquindo & Pierre Senges)

D’un tableau de Bruegel à la fête des fous et à l’utopie réparatrice. Un somptueux détournement, toutes imaginations dehors. x Comment glisser tout un monde gouailleur et abyssal, songeur et fangeux, politique en diable et inventif au possible, dans les interstices d’une toile de Bruegel, celle des « Mendiants », exposée au Louvre ? D’une manière très … Lire la suite

Note de lecture : « Artaud et la théorie du complot » (Mehdi Belhaj Kacem)

Une éblouissante leçon de philosophie de la littérature, de l’écriture à la lecture. x Publié en mai 2015 chez Tristram, ce texte bref et dense du philosophe et écrivain Mehdi Belhaj Kacem reprend le contenu de son intervention de septembre 2014, conférence de conclusion des Rencontres de Chaminadour consacrées cette année-là à Antonin Artaud. En … Lire la suite

Note de lecture : « 14 juillet » (Éric Vuillard)

Dans la rue et sous les remparts avec la foule surchauffée des individus en lutte. x x x Publié en août 2016 dans la collection Un endroit où aller d’Actes Sud, ce nouveau texte d’Éric Vuillard poursuit avec éclat l’intense travail de mythographie littéraire qui caractérise l’auteur depuis ses débuts, s’attaquant ici, après la conquête … Lire la suite

Note de lecture : « La magie dans les villes » (Frédéric Fiolof)

Un extraordinaire et paradoxal réenchantement du quotidien par la plume de l’imagination. x Publié en août 2016 chez Quidam éditeur, le premier texte long de Frédéric Fiolof, dont je ne connaissais jusqu’ici que les excellentes interventions dans les trois premiers numéros de la revue « La moitié du fourbi » (1, 2 et 3), dont il est … Lire la suite