☀︎
archives

Performance artistique

Ce tag est associé à 7 articles

Note de lecture : « Work Bitch » (Ludovic Bernhardt)

Le choc des vidéos, l’absence de poids des mots : une incursion sauvage et froide dans l’esclavage visuel contemporain. x Dans une salle de classe, un gros plan révèle la chaussure à hauts talons d’une lycéenne à gilet gris et chemisier blanc. Son pied tape mécaniquement contre le tube chromé de la table. Ses cheveux … Lire la suite

Note de lecture : « Black Bottom » (Philippe Curval)

Une Venise d’art contemporain extrême ou dévoyé, une farce tragique et ravageuse, une rare histoire d’amour fou. x – Tranquille ! D’abord, tu nous racontes. – C’est une longue histoire, qu’il commence. Rayé. Je préfère dicter dans l’iCortex ce qui nous avoue pour saisir le vif du sujet à ma façon. « Douglas Holm, c’est la … Lire la suite

Note de lecture : « Heimska – La stupidité » (Eiríkur Örn Norđdhal)

Pleine d’humour noir, une fable acérée du narcissisme terminal contemporain. x Avant de l’épouser, Áki avait prévenu Lenita que, si elle le trompait, il ne se gênerait pas pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Je sortirai et je coucherai avec quelqu’un d’autre, avait-il menacé. N’importe qui, avait-il répété en voyant qu’elle ne répondait … Lire la suite

Note de lecture : « La toile » (Sandra Lucbert)

Vie et mort d’une start-up numérique, formidables liaisons dangereuses contemporaines. x Avis au lecteur Autant prévenir : je m’exprime sous contrat. les phrases, je ne les ai pas écrites. Je n’ai pas choisi un seul mot. Je ne suis pas convaincu par ce livre, je ne veux pas vous convaincre de l’ouvrir. Point de lyrisme … Lire la suite

Note de lecture : « Un autre monde » (Michka Assayas)

Le critique mis à nu par le père et par l’enfant, même. x x x Publié en janvier 2016 chez Rivages, le sixième « roman » de Michka Assayas constitue à bien des égards un singulier hommage à l’obsession de la musique et du rock, en forme de confession itinérante et intime de la part de celui … Lire la suite

Note de lecture : « La madrivore » (Roque Larraquy)

Science illimitée et art extrême jouissivement associés pour le pire à un siècle de distance. x Publié en 2010, traduit en mars 2015 par Mélanie Gros-Balthazard chez Christophe Lucquin, le premier roman de l’Argentin Roque Larraquy offre l’un des plus sulfureux clins d’œil littéraires à étages actuellement disponibles, en deux récits successifs étroitement enchâssés malgré … Lire la suite

Note de lecture : « Bleu catacombes » (Gilda Piersanti)

L’été romain et des corps décapités pour la 3ème enquête de Mariella De Luca. x Publiée en 2007 au Passage, la troisième des quatre « saisons meurtrières » de l’Italienne vivant à Paris Gilda Piersanti poursuit en un caniculaire été romain ce que « Rouge abattoir » avait démarré en hiver et « Vert Palatino » poursuivi au printemps, et propose … Lire la suite