☀︎
archives

Père et fils

Ce tag est associé à 19 articles

Note de lecture : « Écume » (Patrick K. Dewdney)

Pêches et passages, cauchemars et obsessions. Au raz Blanchard, brutal et somptueux. x x Le fils fait sauter l’écoutille de l’une des cales à poissons pour y entreposer les seaux. Il se penche ensuite pour démarrer la machine à glace. La Gueuse est archaïque à bien des égards. L’équipement de la timonerie est vieillissant, à … Lire la suite

Note de lecture : « Un autre monde » (Alfons Cervera)

Un magnifique combat pour comprendre, par-delà la mort, les silences d’un père taiseux. x La photographie a jauni. Si ça se trouve, tu ne te la rappelles même pas. Tu me l’as dit à un moment : parfois certaines choses se passent comme si elles se produisaient hors du temps. Je ne sais pas de … Lire la suite

Note de lecture : « Surface de réparation » (Olivier El Khoury)

Un beau brin d’humour et de décalage à propos d’apprentissage et d’obsession, en matière de football comme ailleurs. x C’est pas qu’il m’aimait pas mon père, ou qu’il était pas heureux de me voir arriver, non. C’est pas pour ça qu’il a pesté quand il a appris la nouvelle. J’arrivais au mauvais moment, tout simplement. … Lire la suite

Note de lecture : « Mort de Bunny Munro » (Nick Cave)

Le road novel d’un représentant en cosmétiques, obsédé sexuel et artificiellement trépidant, dans Brighton et ses environs. Énorme. x Bunny trébuche dans le noir, cherche à tâtons l’interrupteur de la salle de bains. C’est le creux de la nuit, vers les trois, quatre heures du matin, la prostituée a été dûment bourrinée, payée et renvoyée. … Lire la suite

Note de lecture : « En camping-car » (Ivan Jablonka)

Récit d’une époque libre et heureuse en camping-car. x Juifs polonais communistes immigrés en France dans les années 1930, les grands-parents d’Ivan Jablonka furent déportés et assassinés à Auschwitz, ce qu’il a raconté dans «Histoire des grands-parents que je n’ai pas eus» (éditions du Seuil, 2012). Son père, né à Paris en 1940, a vécu … Lire la suite

Note de lecture : « La douleur porte un costume de plumes » (Max Porter)

Un journal de deuil inventif et poignant, désespérant et merveilleusement drôle. x Miraculeusement, et comme Philippe de Jonckheere dans «Une fuite en Égypte», Max Porter réussit dans ce premier livre, publié en 2015 et superbement traduit par Charles Recoursé pour les éditions du Seuil (2016), à parler du deuil le plus douloureux, avec authenticité, une … Lire la suite

Note de lecture : « Les huit montagnes » (Paolo Cognetti)

L’histoire rude, authentique et limpide d’une filiation et d’une amitié ancrées dans la montagne. x À l’image de Pietro, héros des “Huit montagnes”, Paolo Cognetti a passé les étés de son enfance et de son adolescence  en montagne, et c’est là qu’à trente ans, tournant le dos à la ville, il a renoué avec la … Lire la suite

Note de lecture : « Le petit garçon sur la plage » (Pierre Demarty)

La dévoration des images ouvrant une béance dans la vie d’un père. Poignant et magnifique. x Au début de l’été de l’année 2015, un père de famille est seul dans son appartement parisien vide et silencieux, tandis que sa femme et ses enfants sont partis en vacances à quelques centaines de kilomètres de là, dans … Lire la suite

Note de lecture : « Le Passage » (Pietro Grossi)

Père et fils dans le Passage du Nord-Ouest. Simple et curieusement beau. x Tout avait commencé la semaine précédente par une banale sonnerie de téléphone. Assis de travers sur un coin de mon bureau, des dessins à la main, j’essayais d’expliquer à un stagiaire le mécanisme d’une série de lucarnes. Je saisis le combiné et … Lire la suite

Note de lecture : « Un souffle sauvage » (Jérôme Lafargue)

Les racines intimes et sauvages d’une écriture libre. x «Un souffle sauvage», court récit autobiographique paru en mai 2017 dans la très belle collection «Ce que la vie signifie pour moi» des éditions du Sonneur, nommée d’après le texte de Jack London de 1906, s’ouvre sur l’image d’un chemin forestier, où le sol recouvert de … Lire la suite