☀︎
archives

Père et fille

Ce tag est associé à 7 articles

Note de lecture : « Avant que j’oublie » (Anne Pauly)

Tombeau pour un père déglingué et sensible, entre rire et larmes. x « On m’avait dit, en brandissant comme une menace un rouleau de sacs-poubelle, quand quelqu’un meurt, il faut agir, trier, ranger, répartir, écrémer, choisir ce que tu veux garder et te débarrasser du reste. Et plus vite que ça. C’est comme ça qu’on fait, … Lire la suite

Note de lecture : « Une activité respectable » (Julia Kerninon)

La nécessité et le bonheur des livres. x Grandir avec des parents indifférents aux biens matériels à l’exception des livres, unique denrée vitale, avoir pour héroïne d’enfance Sylvia Beach et rêver de dormir dans une librairie, recevoir en don une passion dévorante pour la lecture d’une mère aussi géniale qu’autodidacte en littérature, lectrice colossale qui lui … Lire la suite

Note de lecture bis : « Le livre de Jon » (Eleni Sikelianos)

Saisir en un texte fragmenté, tragique et tendre, le portrait d’un père quasiment inconnu. x «Ces histoires ne seront pas cousues pour former une couverture sans la moindre couture, susceptibles de recouvrir les traces de cette famille. Dans ce récit, toutes les failles sont visibles, elles saillent telles des cicatrices, elles cèdent aux coutures ou n’ont … Lire la suite

Note de lecture : « Sofia s’habille toujours en noir » (Paolo Cognetti)

Roman mosaïque pour esquisser le portrait d’une femme et d’une Italie changeantes. Un premier roman très attachant. x Ce premier roman de l’écrivain Paolo Cognetti, publié un an avant «Le garçon sauvage» en 2012 (après deux recueils de nouvelles non traduits en français), traduit en 2013 par Nathalie Bauer pour les éditions Liana Levi, évoque l’existence … Lire la suite

Note de lecture : « Terres rares » (Sandro Veronesi)

Neuf ans après « Chaos calme », le retour un rien décevant de Pietro Paladini. x x Publié en 2014, traduit en français en 2016 chez Grasset par Dominique Vittoz, ce roman de Sandro Veronesi propose, neuf ans après son « Chaos calme » de 2005, une suite des aventures de Pietro Paladini, alors que le même temps a … Lire la suite

Note de lecture : « Chaos calme » (Sandro Veronesi)

Depuis un banc public, affronter les cyclones du deuil impossible et de la futilité économique. x Publié en 2005, traduit en français en 2008 par Dominique Vittoz chez Grasset, ce roman fut celui de la consécration pour l’Italien Sandro Veronesi, avec le prix Strega l’année suivant sa parution, et le prix Femina étranger l’année de … Lire la suite

Note de lecture bis : « Feu pour feu » (Carole Zalberg)

Un récit incandescent, comme pour exorciser une chute inéluctable. x Les mots semblent consumer la page, dès la première phrase de ce court récit d’une force bouleversante. x Survivant d’un massacre, l’homme a réussi à s’extraire et s’enfuir d’un charnier, quelque part en Afrique, emportant peau contre peau sa fille Adama, âgée de seulement quelques … Lire la suite