☀︎
archives

Pédophilie

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « Chavirer » (Lola Lafon)

Face à la prédation sexuelle organisée et à ses dégâts potentiellement irréversibles, une poignante et intelligente approche oblique du sentiment de culpabilité d’une victime et de ses méandres systémiques. x Elle avait traversé tant de décors, des apparences, une vie de nuit et de recommencements. Elle savait tout des réinventions. Elle connaissait les coulisses de … Lire la suite

Note de lecture : « Les Demoiselles » (Alex Porker)

Dans la chambre close de la violence hyper-enfantine. Sécrétion naturelle du fétichisme marchand ? x Publié en 2012 chez Alexipharmaque, le deuxième roman d’Alex Porker, après son « Makeup Artist » de 2010, aborde par un angle différent le travail exploratoire qu’il accomplit depuis son recueil de nouvelles, « Fermons les yeux, faisons un vœu », autour de l’hyper-enfance, … Lire la suite

Note de lecture : « Vert Palatino » (Gilda Piersanti)

Deuxième enquête romaine de Mariella De Luca, au cœur du plus long immeuble du monde. x Publiée en 2005 au Passage, la deuxième des quatre « saisons meurtrières » de l’Italienne vivant à Paris Gilda Piersanti poursuit au printemps ce que « Rouge abattoir » avait démarré en hiver, et propose donc la deuxième enquête (racontée) de Mariella De … Lire la suite

Note de lecture : « Père des mensonges » (Brian Evenson)

Sanglante psychanalyse d’un pasteur américain : fantasmes à mettre à jour ou réalités atroces à couvrir ? Décapant. x Publié en 1998, et traduit en français en 2010 par Héloïse Esquié au Lot 49 du Cherche-Midi, le premier roman de Brian Evenson justifiait d’une certaine façon, a posteriori, les craintes de l’Église des Saints des … Lire la suite

Note de lecture : « Le tour de la bouée » – Montalbano 10 (Andrea Camilleri)

Le meilleur des dix premiers Montalbano, pour ses enjeux culinaires et pour la toujours brûlante actualité de ses thèmes criminels. Publiée en 2003, la dixième enquête du commissaire sicilien d’Andrea Camilleri devient donc ma préférée à date. Parce qu’on y retrouve avec toujours ce même plaisir l’équipe du commissariat, plus caustique et dévouée que jamais, … Lire la suite