☀︎
archives

Patriarcat

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « De rivières » (Vanessa Bell)

La poésie sourdement vibrante d’une force liquide qui va et d’une émancipation féminine toujours menacée. x quels mots mâches-tu quand j’émiette le silence les avions s’éteignent et tu pars une glace dans chaque poing tu ignores le fleuve La Québecoise Vanessa Bell était déjà connue en tant qu’animatrice d’émissions radio littéraires et comme journaliste littéraire, … Lire la suite

Note de lecture : « Colloque des télépathes » (Sandra Moussempès)

Entrechoquant tromperies victoriennes corsetées et illusions dansantes d’un swinging flower power, une redoutable poésie de dévoilement des secrets, portée par une voix aux visages toujours multipliés. x x Certaines réponses se sont évaporées sur ce guéridon Nous étions dans un corridor passant d’une certitude à l’autre sans pour autant faire tournoyer nos sensations Il s’agissait … Lire la suite

Note de lecture : « Ada ou la beauté des nombres » (Catherine Dufour)

Une tonique biographie de la pionnière britannique de l’informatique, fille de Lord Byron et prisonnière des rituels patriarcaux victoriens et assimilés. x En ce 2 janvier 1815, le très célèbre Lord Byron, poète débauché et ruiné, épouse à Seaham Hall, dans le nord de l’Angleterre, la très sage Annabella Milbanke. Il la surnomme la « princesse … Lire la suite

Note de lecture : « Le sexe du ministre » (Olivier Bordaçarre)

Le double corps du roi, à nu, en une superbe fable politique contemporaine. x Quatre ans après « Dernier désir » et un an et demi après « Accidents », Olivier Bordaçarre parvient à nouveau à nous surprendre et bousculer en beauté avec ce « Sexe du ministre » paru chez Phébus en avril 2018. Cette main appartenait à monsieur Claude … Lire la suite

Note de lecture : « Du domaine des Murmures » (Carole Martinez)

Un troublant et beau conte, presque fantastique, de liberté féminine paradoxale et d’enfermement religieux. x Publié en 2011 chez Gallimard, le deuxième roman de Carole Martinez confirmait en éclatante beauté, après « Le cœur cousu » (2007) le talent tout particulier de l’auteur pour inventer fable ou conte aux profondes résonances contemporaines, en jouant des lisières du … Lire la suite