☀︎
archives

Orphelins

Ce tag est associé à 10 articles

Note de lecture : « Là où leurs mains se tiennent » (Grégory Nicolas)

Du concentré de poisse d’un orphelin à la gloire et à l’amour : une tendre et magique lecture à rebours du champion cycliste et de bien d’autres choses. x L’encyclopédie Wikipedia nous apprend que Jean-Baptiste Moisan signa sa première licence en quatrième. Sa grand-mère lui avait offert un vélo d’occasion. Un vieux Peugeot. Il s’agissait … Lire la suite

Note de lecture : « L’enfant de poussière » (Patrick K. Dewdney)

Entre roman historique alternatif et hard fantasy, le début impressionnant et enthousiasmant d’une saga d’apprentissage à hauteur d’enfant. x Nous étions couchés dans les herbes folles qui poussent sur la colline du verger, et de là, nous voyions tout. L’air était pesant, presque immobile, rempli du bourdon estival des insectes. Autour, il y avait le … Lire la suite

Note de lecture : « Le camp des autres » (Thomas Vinau)

Du recours aux forêts à la route des voleurs de poules, une savoureuse et songeuse ode décalée à la liberté paradoxale. x Le chien est couché sur le flanc. Il ne s’agite pas. Il respire doucement. Les feuilles, la mousse et la boue qui font son lit de bête ont pris la forme de son … Lire la suite

Note de lecture : « Tout le monde n’a pas la chance d’être orphelin » (Marianne Rubinstein)

Enfant d’orphelin juif, petit-enfant de déporté : Marianne Rubinstein questionne l’empreinte de la Shoah sur cette génération. x Élise, 35 ans, Marc-Olivier né en 1963, Frédéric né en 1959, Sylvie née le 9 octobre 1952, dix ans jour pour jour après la déportation de sa grand-mère et de ses deux tantes… Pour interroger l’héritage de la mort … Lire la suite

Note de lecture : « Blitz (Black-Out & All-Clear) » (Connie Willis)

Des historiens du futur sous les bombes à Londres entre 1940 et 1945. Fastidieux. x Publié en 2010 en deux tomes (« Black-Out » en février et « All Clear » en octobre), récompensé cette année-là par les trois plus grand prix mondiaux (toutefois largement anglo-saxons) de science-fiction, Hugo, Nebula et Locus, traduit en français en 2012 et 2013 … Lire la suite

Note de lecture : « Camp de gitans » (Vladimir Lortchenkov)

Une farce moldave totale qui englobe peut-être l’ensemble du contemporain. x Publié en 2010, à paraître en français le 4 septembre prochain aux éditions Mirobole dans une traduction de Raphaëlle Pache, ce nouveau roman du Moldave (vivant désormais à Montréal) Vladimir Lortchenkov s’affirme comme la redoutable suite (pouvant parfaitement se lire indépendamment) de l’hilarant et … Lire la suite

Note de lecture : « Lutte des classes » (Ascanio Celestini)

Vies au congélateur et humour décapant du désastre social et politique contemporain. x Publié en 2009 en Italie, traduit en français en 2013 par Christophe Mileschi dans la collection Notabilia des éditions Noir sur Blanc, « Lutte des classes » est le troisième roman du dramaturge italien Ascanio Celestini, représentant-phare du très contemporain théâtre de narration, héritier … Lire la suite

Note de lecture : « Scintillation » (John Burnside)

Un étonnant thriller poétique dans une friche sociale contaminée de la désindustrialisation britannique. x Publié en 2008, traduit en 2011 par Catherine Richard chez Métailié, le sixième roman de l’Écossais John Burnside, par ailleurs poète couronné de nombreux prix, transforme d’une manière très particulière l’écriture d’un des plus puissants mythes urbains contemporains, celui des disparitions … Lire la suite

Note de lecture : « Usurpation » (Jean-Marc Pitte)

Autour du fantasme moderne de l’usurpation d’identité, une quête résolue des formes de la violence en des terrains trop ignorés. x Publié en mai 2014, le deuxième roman de Jean-Marc Pitte, par ailleurs grand reporter pour France 3, devrait surprendre beaucoup de lectrices et de lecteurs qui se laisseront tenter par cette production des petites … Lire la suite

Note de lecture : « L’épée des cinquante ans » (Mark Z. Danielewski)

Un très étonnant « objet-livre », graphique et coloré, pour questionner la notion même de « conte ». x x Publiée en 2005 et 2006 en deux éditions (très) limitées aux Pays-Bas et aux États-Unis, puis ressortie de manière moins confidentielle en 2012, et traduite en français en septembre 2013 par Héloïse Esquié chez Denoël, la deuxième œuvre « indépendante » … Lire la suite