☀︎
archives

Onirisme

Ce tag est associé à 21 articles

Note de lecture : « La fabrique du rouge » (Ariane Jousse)

Sur les chemins du rêve et de l’exil, la beauté poétique d’une fabrique industrielle et symbolique soigneusement abandonnée. x x x Là commence l’histoire de ceux qui ont vu le cerf, qui ont considéré le rouge de très près ont désiré s’en teindre les cheveux, la peau, l’intérieur de la bouche, y ont puisé de … Lire la suite

Note de lecture : « 68 Cabinet de curiosités » (Charles Sagalane)

Un puissant témoignage de subversion poétique par l’art de l’accumulation insolite et du commentaire à contrevent. x (Bienvenue dans notre cabinet de curiosités.) (Pour l’une des rares fois, nous ouvrons les portes de ce lieu singulier.) (Voilà la chance de pénétrer les secrets les mieux gardés de la matière.) (Devant vos yeux s’apprêtent à briller … Lire la suite

Note de lecture : « Un amour inhumain » (Edogawa Ranpo)

Six nouvelles inédites pour découvrir les thèmes fétiches d’une œuvre fantasque et fascinante. x Après Le démon de l’île solitaire (traduit en français par Miyako Slocombe, 2015), les éditions Wombat contribuent à nouveau à la diffusion de l’œuvre d’Edogawa Ranpo en France, avec la parution de cette anthologie de six nouvelles inédites et stupéfiantes, publiées au … Lire la suite

Note de lecture : « Black Bottom » (Philippe Curval)

Une Venise d’art contemporain extrême ou dévoyé, une farce tragique et ravageuse, une rare histoire d’amour fou. x – Tranquille ! D’abord, tu nous racontes. – C’est une longue histoire, qu’il commence. Rayé. Je préfère dicter dans l’iCortex ce qui nous avoue pour saisir le vif du sujet à ma façon. « Douglas Holm, c’est la … Lire la suite

Note de lecture : « La Vie fantasmagoriquement brève et étrange d’Amadeo Modigliani » (Velibor Čolić)

Dans les cauchemars et les rêves de l’artiste réputé maudit. x CONVEXE, CONCAVE Le miroir reflète pour la dernière fois la modeste veste marron, l’épais cache-nez gris, le mur nu et lépreux, la chaise bancale et rongée par les vers. Il se regarde dans les yeux mais n’aperçoit que des orbites creuses. Ses mains, grues … Lire la suite

Note de lecture : Artichaut 1 : « Révolutions » (Revue)

Sous le signe hautement métaphorique des révolutions, le premier numéro d’une superbe revue dédiée à la jeune création littéraire et artistique. x C’est grâce à Frédéric Fiolof (lui-même l’un des animateurs essentiels de la superbe revue La Moitié du Fourbi) – qui est l’invité du numéro 3 de cette revue dédiée à la jeune création … Lire la suite

Note de lecture : « La nuit des mis bémols » (Manuela Draeger)

Onirique, tendre et inquiétante, la dixième enquête de Bobby Potemkine. x J’étais assis comme d’habitude sur le quai, les jambes pendantes au-dessus des vagues, quand un corbeau transparent est venu se poser à côté de moi. – C’est beau, a-t-il dit. – On dirait une image, ai-je approuvé. – Oui, a-t-il ajouté. Une belle image. … Lire la suite

Note de lecture bis : « Avec les moines-soldats » (Lutz Bassmann)

La mélancolie fatiguée des derniers combattants oniriques de l’égalitarisme vaincu. x RELECTURE J’ai atteint mon objectif au milieu de l’après-midi, après une bonne heure de marche. J’avais évité la pluie, mais le ciel n’avait cessé de s’assombrir. Sur ma droite, la mer avait changé de couleur, elle aussi. Je l’ai encore longuement admirée, puis je … Lire la suite

Note de lecture : « Titus dans les ténèbres » (Mervyn Peake)

Une curieuse novella qui saisit l’essence monstrueuse du cycle Gormenghast x Les cérémonies de la journée étaient terminées. Le Garçon était épuisé. Le rituel, tel un char absurde, avait avancé de quelques tours de roue – et la vie naturelle de la journée en avait été meurtrie et broyée. Seigneur d’un domaine tourelé, il n’avait … Lire la suite

Note de lecture bis : « Une bouche sans personne » (Gilles Marchand)

Un redoutable enchâssement de la blessure pour donner à ressentir ce que la poésie peut faire au monde, et à nous. x x x J’ai un poème et une cicatrice. De ma lèvre inférieure jusqu’au tréfonds de ma chemise, il y a cette empreinte de l’histoire, cette marque indélébile que je m’efforce de recouvrir de … Lire la suite