☀︎
archives

Nouveau-Mexique

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « L’Homme qui s’envola » (Antoine Bello)

Perplexes psychologies d’une disparition volontaire x x x Walker détestait sa vie. Son temps lui échappait. Entre Sarah, les enfants, la boîte, il n’avait pas une minute à lui. Il n’en avait pas toujours été ainsi. Il avait connu durant ses premières années chez Wills l’ivresse du bâtisseur. Il contentait des clients, faisait vivre des … Lire la suite

Note de lecture : « Un homme est tombé » – Navajo Police 12 (Tony Hillerman)

Escalades dans la Réserve navajo, et résurgences de disparitions dix ans plus tôt. x RELECTURE Publié en 1996, traduit en 1998 chez Rivages par Danièle et Pierre Bondil, le douzième volume de la saga policière navajo de Tony Hillerman nous projette assez vivement dans un après-Leaphorn – le « Lieutenant légendaire » ayant désormais pris sa retraite … Lire la suite

Note de lecture : « Coyote attend » – Navajo Police 10 (Tony Hillerman)

Dixième épisode, et sans doute l’un des sommets de la saga. x RELECTURE Publié en 1990, traduit en français en 1991 chez Rivages par Danièle et Pierre Bondil, le dixième volume de la saga policière navajo de Tony Hillerman, après le coup de mou (relatif) de « Dieu-qui-parle », correspond pour moi à une sorte de point … Lire la suite

Note de lecture : « La voie de l’ennemi » – Navajo Police 1 (Tony Hillerman)

Sorcellerie et avidité en pays navajo : la première enquête publiée de Joe Leaphorn. x RELECTURE Publié en 1970, traduit en français en 1990 chez Rivages par Daniel et Pierre Bondil, le premier roman de Tony Hillerman donnait le coup d’envoi, après quelques hésitations initiales (« The Fly on the Wall », publié l’année suivante, mettait en … Lire la suite

Note de lecture : « Montée aux enfers » (Percival Everett)

Déroutant en apparence, incroyablement subtil, un noir polar de l’Ouest américain. x Publié en 2011 (fin 2012 en France chez Actes Sud, dans une toujours efficace traduction d’Anne-Laure Tissut), le dix-septième roman de Percival Everett, brillante incursion dans le roman noir typé « Ouest américain », est largement conçu pour dérouter le lecteur, et en … Lire la suite