☀︎
archives

Nature

Ce tag est associé à 24 articles

Note de lecture : « Buée » – Sur champ de sable II (Françoise Morvan)

Légendes et forêts, pierres du collège et du lavoir, une magie secrète transmute l’enfance en adolescence, en ne la laissant pas se perdre de vue. x Deuxième volume du monumental « Sur champ de sable » de Françoise Morvan, après « Assomption », également publié en 2019 aux éditions Mesures, « Buée » poursuit son exploration poétique d’une enfance et d’une … Lire la suite

Note de lecture : « Assomption » – Sur champ de sable I (Françoise Morvan)

Un retour poétique intense sur une enfance bretonne rêveuse, joueuse, nourrie de contes et de nature. Une éblouissante recherche du temps précieux. x Je vous ai déjà parlé récemment des éditions Mesures créées par André Markowicz, à l’occasion de la magnifique édition bilingue du « Dernier départ » de Guennadi Aïgui. Aux côtés de l’auteur russe et … Lire la suite

Note de lecture : « Au bord de la Sandá » (Gyrðir Elíasson)

La mystérieuse solitude assumée d’un peintre islandais, cherchant l’âme de l’arbre et aussi bien autre chose, au nord d’un certain monde et au cœur de la nature. x Ce jour-là, il faisait sombre et quelques gouttes de pluie tombaient du ciel à la dérive quand je me suis engagé dans la vallée, là où la … Lire la suite

Note de lecture : « L’Expédition » (Monica Kristensen)

Entre Svalbard et pôle Nord, les failles et les noirceurs dissimulées dans les méandres d’une expédition polaire privée médiatisée. x L’archipel norvégien du Svalbard : entre 74° et 81° de latitude nord, ses glaciers et ses fjords, ses 6°C de température moyenne en été et ses – 15°C en hiver, sa réserve mondiale de semences … Lire la suite

Note de lecture : « Frayer » (Marie-Andrée Gill)

Entre pièges de l’ennui villageois et de l’identité assignée, la nature et le souffle poétique pour réinventer et sauver une adolescence. x x Nous autres les probables les lendemains les restes de cœur-muscle et de terre noire Nous autres en un mot : territoire Publié en 2015 à La Peuplade, quatre ans avant « Chauffer le … Lire la suite

Note de lecture : « Construire un feu » (Jack London)

L’arrogance et l’avidité de l’homme face à la nature condensées à l’extrême dans l’une des plus célèbres nouvelles de Jack London. x RELECTURE L’une des plus célèbres nouvelles de Jack London, « Construire un feu », a été publiée sous deux versions assez largement différentes, en 1902 et en en 1908, traduites pour la première fois en … Lire la suite

Note de lecture : « Acceptation » – Trilogie du Rempart Sud 3 (Jeff VanderMeer)

Puissante, rusée et savamment équivoque, la conclusion attendue d’une trilogie frontalière et hybride comme on n’ose guère en rêver. x ATTENTION : « SPOILERS » PARTIELS POSSIBLES À PROPOS DES DEUX PREMIERS TOMES DE LA TRILOGIE. Juste hors de portée, juste trop loin pour toi : la nuée et l’écume du ressac, l’odeur marquée de la mer, … Lire la suite

Note de lecture : « Prière pour ceux qui ne sont rien » (Jerry Wilson)

Dans la dèche avec les clochards au Service des Parcs et Espaces Verts de l’Idaho. x x x Ce qui rendait ce mémorial ridicule, c’est que les clodos n’avaient jamais aimé One-Beer Bob. Pourtant, quand ils avaient appris son décès et qu’on avait retrouvé son corps noyé et décomposé dans la ravine, les clodos s’étaient … Lire la suite

Note de lecture : « La forêt des renards pendus » (Arto Paasilinna)

Un gangster et un militaire, chacun fuyant ses propres démons, s’improvisent chercheurs d’or en Laponie. Énorme, absurde et joyeux. x Les habitants du vieil immeuble en pierre de taille, en bordure du parc de Humlegard, à Stockholm, étaient des gens aisés, à l’instar de Rafael Juntunen, gangster de son état. Juntunen était un célibataire d’une … Lire la suite

Note de lecture : « J’entends ton rire lointain » (Gary Snyder)

Des Manichéens dont on retient surtout le grand rire, au loin, dans l’un des premiers textes du poète beat Gary Snyder. x x x C’est par l’attaque de la deuxième strophe, « J’entends ton rire lointain », que Mario Maurin et Laure Nguyen-Huynh ont choisi de traduire « The Manichaeans » pour leur édition chez Derrière la salle de … Lire la suite