☀︎
archives

Natation en mer

Ce tag est associé à 19 articles

Note de lecture : « Le tour de la bouée » – Montalbano 10 (Andrea Camilleri)

Le meilleur des dix premiers Montalbano, pour ses enjeux culinaires et pour la toujours brûlante actualité de ses thèmes criminels. Publiée en 2003, la dixième enquête du commissaire sicilien d’Andrea Camilleri devient donc ma préférée à date. Parce qu’on y retrouve avec toujours ce même plaisir l’équipe du commissariat, plus caustique et dévouée que jamais, … Lire la suite

Note de lecture : « La peur de Montalbano » – Montalbano 9 (Andrea Camilleri)

Six nouvelles en guise de neuvième enquête pour Montalbano, dont la superbe « Le quatrième secret ». Neuvième « enquête » de Montalbano, il s’agit en fait de six nouvelles, publiées en 2002 au sein d’un recueil unique. Si les courtes « Jour de fièvre », « Un chapeau plein de pluie » et « La peur de Montalbano » sont sans doute un peu … Lire la suite

Note de lecture : « L’odeur de la nuit » – Montalbano 8 (Andrea Camilleri)

Huitième enquête de Montalbano, sur la disparition d’un Madoff sicilien ayant ruiné quelques dizaines d’épargnants un peu trop avides. Publiée en 2001, la huitième enquête de Montalbano n’a curieusement (semble-t-il) pas été reprise en poche en français (je cherche toujours une explication !). Toujours est-il que cette disparition d’un Madoff sicilien au petit pied, opérateur … Lire la suite

Note de lecture : « L’excursion à Tindari » – Montalbano 7 (Andrea Camilleri)

Septième enquête de Montalbano, qui nous rend toujours plus attachant l’ombrageux commissaire sicilien. Septième enquête du commissaire Salvo Montalbano, publiée en 2000, celle-ci ne restera pas parmi mes préférées en tant qu’intrigue policière, mais constitue nettement une contribution essentielle à l’épaisseur du commissaire et de son environnement. Prenant prétexte de l’assassinat d’un jeune mystérieux sur … Lire la suite

Note de lecture : « La démission de Montalbano » – Montalbano 6 (Andrea Camilleri)

Vingt nouvelles pour mieux s’imprégner de l’ambiance de la Vigata du commissaire Montalbano. Sixième « enquête » du commissaire Montalbano, publiée en 1999, « La démission de Montalbano » est en fait un recueil de 20 nouvelles, dont quelques-unes avaient été publiées en revue auparavant, mais qui se situent bien dans la même trame chronologique, entre « La voix du … Lire la suite

Note de lecture : « La voix du violon » – Montalbano 4 (Andrea Camilleri)

Réjouissante et dure quatrième enquête du commissaire Montalbano, ma préférée parmi les premières. Quatrième enquête de Salvo Montalbano, publiée en 1997. Le questeur de Montelusa, bienveillant protecteur du commissaire souvent quelque peu atypique, a pris sa retraite, et lorsque le nouveau questeur et la brigade criminelle opéreront un « montage » sans délicatesse pour dessaisir l’ombrageux Sicilien … Lire la suite

Note de lecture : « Le voleur de goûter » – Montalbano 3 (Andrea Camilleri)

Troisième enquête de Montalbano, avec important approfondissement du « décor » de la ville de Vigata. La troisième enquête du commissaire Salvo Montalbano, publiée en 1996, est surtout l’occasion pour Andrea Camilleri de préciser un bon nombre d’éléments-clé de l’environnement de son héros atypique. On voit ainsi se développer la relation filiale / fraternelle avec son supérieur … Lire la suite

Note de lecture : « Chien de faïence » – Montalbano 2 (Andrea Camilleri)

Pour sa deuxième enquête, Montalbano élucide un mystère de 1943, grâce à un mafieux brièvement repenti. La deuxième enquête publiée du commissaire Salvo Montalbano, en 1996, me semble encore plus réussie que la première. L’environnement du policier sicilien, à Vigata, se met en place, fait de fidélités informelles (le questeur, Ingrid, Anna,…), de méfiances vaguement … Lire la suite

Note de lecture : « La forme de l’eau » – Montalbano 1 (Andrea Camilleri)

Le grand début du commissaire sicilien Salvo Montalbano et de son charme rugueux. Publiée en 1994, « La forme de l’eau » marque la première apparition du commissaire sicilien Salvo Montalbano, qui deviendra rapidement le héros fétiche et récurrent d’Andrea Camilleri. Intègre, astucieux, méprisant les arrangements politiques, amateur de bonne chère et homme d’honneur (sans le faux … Lire la suite