☀︎
archives

Mythologie grecque

Ce tag est associé à 12 articles

Note de lecture : « Les nouveaux anciens » (Kate Tempest)

L’art poétique fiévreux d’un combat séculaire, qui se livre plus que jamais dans l’infra-ordinaire. x Aux temps anciens les mythes étaient ces histoires qu’on utilisait pour se raconter. Mais comment expliquer cette façon de nous haïr, comment expliquer ce que nous avons fait de nous, la façon dont, en deux, nous nous brisons, la façon … Lire la suite

Note de lecture : « Les céphalées du Minotaure » (Antonio Tabucchi)

Dans une esquisse crayonnée par Valerio Adami, au coin d’une pauvre table crétoise, l’invention fugace d’un autre Minotaure. x Cher Valerio, je crois que ce lieu, comme aucun autre peut-être, est idéal pour parler de ta peinture. J’ai emporté avec moi un peu de ton « atelier », quelques-uns de ses produits, sous forme de « photocopies », ainsi … Lire la suite

Note de lecture : « Les métamorphoses » (Ovide)

Est-ce que les rêves ont un poids ? Marie Cosnay ressuscite la fête du langage mutant d’Ovide. x Il y a souvent comme un moment de frémissement et de saisissement, juste avant de plonger dans une nouvelle traduction d’un texte majeur, d’un texte canonisé qui hante la bibliothèque mentale classique de la lectrice ou du … Lire la suite

Note de lecture : « Les sorcières de la République » (Chloé Delaume)

En 2062, le procès à grand spectacle de divinités féminines ayant tenté (et raté) une révolution française bien particulière. x x 2062 : le Tribunal du Grand Paris, en direct du Stade de France, juge à grand spectacle la Sibylle de Cumes, considérée comme l’une des principales responsables de ce qui apparaît désormais, à certains, … Lire la suite

Note de lecture : « Soldat des brumes – L’intégrale » (Gene Wolfe)

Héros amnésique, Grèce et Égypte antiques peuplées de divinités : la vie est-elle le récit que l’on peut en faire ? x C’est en réalité le cycle Soldat des Brumes de Gene Wolfe que je voulais relire (et lire, en ce qui concerne son troisième volume d’origine) pour l’opération « 15 ans, 15 blogs » des toujours … Lire la suite

Note de lecture : « Fréquence Méduse » (Russell Hoban)

Magnifique réécriture d’Orphée, chant analytique / onirique à la gloire et au malheur de la création. x Publié en 1987, sept ans après « Riddley Walker » (l’immense « Enig Marcheur »), « The Medusa Frequency » (« Fréquence Méduse », traduit en français en 1989 chez Payot par Robert Davreu) est le sixième roman … Lire la suite

Note de lecture : « Trois pépins du fruit des morts » (Mélanie Fazi)

Une intime et redoutable actualisation du mythe de Perséphone. x Publié en 2003 chez Nestiveqnen, couronné du prix Merlin en 2004, le premier roman de Mélanie Fazi, qui avait déjà produit à l’époque plusieurs nouvelles saisissantes (dont « Matilda », lecture discrètement fantastique d’une page de rock live, poétique et furieuse, prix Merlin 2002, incluse dans le … Lire la suite

Note de lecture : « Les Alpes de la Lune » (Serge Quadruppani)

Une rare fable réaliste, nimbant de mythe les phénomènes contemporains d’immigration. xxx Publié en 2000 chez Métailié, ce roman découvre pour moi de nouvelles facettes du talent protéiforme de Serge Quadruppani. À travers l’histoire d’un cambrioleur plutôt gentleman, écroué de longues années, de son ami (et néanmoins parfois faux frère) libertaire talentueux, de leur associé … Lire la suite

Note de lecture : « Homère, Iliade » (Alessandro Baricco)

Pari audacieux et réussi : réécrire l’Iliade sous forme d’un conte à réciter aujourd’hui. xxx Pari audacieux et totalement réussi par Alessandro Baricco en 2004 (et transmuté en français en 2005 dans Les Grandes Traductions chez Albin Michel par Françoise Brun) : à partir de la traduction italienne de Maria Grazia Ciani, rien moins que … Lire la suite

Note de lecture : « Bunker anatomie » (Claro)

Poésie de guerre et de séduction entre une moderne Méduse et un ghost-sniper désenchanté. xxx xxx Ce court roman de 2004, publié chez Verticales, est sans doute l’un des plus expérimentaux et des plus attachants de Claro, montrant aussi à quel point il est aussi à l’aise dans la forme (relativement) courte, comme ici, que … Lire la suite