☀︎
archives

Mort

Ce tag est associé à 20 articles

Note de lecture : « Mettre la gomme » (Guillaume Dorvillé / Suf Marenda)

Tête-bêche, complices et réfractaires, deux mini-recueils de poésie motorisée aux facettes coupantes. x Sous le titre « Mettre la gomme », portant le numéro 21 de la belle petite collection One Shot des éditions Vanloo, publié en juillet 2022, on trouve en réalité, imprimés tête-bêche, deux mini-recueils de poèmes, l’un de Guillaume Dorvillé, à qui l’on devait … Lire la suite

Note de lecture : « La nuit féroce » (Ricardo Menéndez Salmón)

Par une nuit d’hiver un instituteur itinérant. La noirceur plombée de l’Espagne de 1936 pour une fable cruelle et intensément belle. x En se réveillant, Labeche sent la chaleur des animaux qui imprègne sa peau comme un parfum antique. Dans les yeux profonds et doux des vaches les mouches dansent leur rituel secret. Le temps, … Lire la suite

Note de lecture : « La Loi de la mer » (Davide Enia)

Avec les sauveteurs en mer, professionnels et bénévoles, à Lampedusa. x J’avais rencontré le plongeur chez un ami. Mais il n’y avait que nous deux. La première et persistante sensation était celle-ci : c’était un géant. Il avait dit tout de suite : « Pas d’enregistrement. » Assis à l’autre bout de la table, il croisait les … Lire la suite

Note de lecture : « Combat de nègre et de chiens » (Bernard-Marie Koltès)

Un chantier de BTP au Nigéria, quatre voix qui se heurtent, et l’envol du théâtre de Koltès. x RELECTURE Bernard-Marie Koltès a trente-et-un ans lorsqu’il écrit cette pièce, en 1979, sa neuvième, et n’est alors qu’un auteur relativement obscur de théâtre, suffisamment original et déterminé, néanmoins, pour que plusieurs personnalités singulières de cet univers l’aient … Lire la suite

Note de lecture : « Même pas mort – Rois du monde 1 » (Jean-Philippe Jaworski)

La Gaule celtique du VIème siècle avant J.C., sa sauvagerie, ses intrigues et ses luttes de pouvoir, cernée au plus près d’une magie sanglante et inexorable. x Tu raconteras ma vie. Tu descendras le cours des fleuves et tu franchiras les montagnes. Tu traverseras les forêts, tu vogueras sur les mers qui s’étendent à droite … Lire la suite

Note de lecture : « Au bout de la route » (Jacques Josse)

L’étonnant poème en prose illustré de la mort par accident automobile. x Il faut se méfier des petits pas fielleux de la mort et des approches tout aussi redoutables de la nuit. L’une et l’autre portent sur elles des lames qui scintillent et la première profite souvent de la seconde pour s’offrir une tenue de … Lire la suite

Note de lecture : « Le Joyeux Anniversaire de la mort » (Gregory Corso)

Quinze poèmes saisissants du plus énigmatique des grands auteurs de la beat generation. x Si le beau travail des confidentielles éditions Derrière la salle de bains et de la traductrice Laure Nuguyen-Huynh nous donnait, avec le petit diptyque « J’ai tenu un manuscrit de Shelley » / « Rembrandt autoportrait », un magnifique aperçu de la poésie de Gregory … Lire la suite

Note de lecture : « Sous pression » (Faruk Šehić)

Quinze rudes et belles nouvelles de la guerre civile yougoslave, côté bosnien. x On nous amène en première ligne. Partout, boue et brouillard. Je vois à peine le type devant moi. C’est tout juste si on ne se tient pas les uns aux autres par la ceinture pour ne pas se perdre. Autour de nous, … Lire la suite

Note de lecture : « L’homme de miel » (Olivier Martinelli)

Du myélome à l’homme de miel, la puissance de l’humour poétique rock’n’roll pour tromper la mort. x Quand quelqu’un me questionne, je n’ai aucun mal à dire les choses. Dire les choses simplement, sans en rajouter. Mais ne pas se plaindre. Non. Ne pas se plaindre. Jamais. Parce que la vie m’a réservé des trésors … Lire la suite

Note de lecture : « Zonzon pépette » (André Baillon)

De la redoutable fleur de bitume qui ne mâche ni ses mots ni ses gestes. x x AU CERCLE Tout marcha bien. Le type, un gros Angliche, lui donna deux guinées et ne se rhabilla pas si vite qu’elle n’eût auparavant le temps de lui chiper son portefeuille. Elle lui laissa montre, parce que, demain, … Lire la suite