☀︎
archives

Mondialisation

Ce tag est associé à 24 articles

Note de lecture : « Sur la route du Danube » (Emmanuel Ruben)

Remonter le Danube en vélo, à contre-courant, et décrire la trame d’une autre Europe que celle qui se barricade dans ses certitudes faussées x À l’aéroport d’Odessa, seul un militaire armé d’une dague et d’un revolver nous rappelle que nous avons atterri dans un pays en guerre. Je le toise de la tête aux pieds. … Lire la suite

Note de lecture : « Traversée » (Francis Tabouret)

Banals, extraordinaires et subtilement poétiques, treize jours d’Atlantique en porte-containers, avec quelques chevaux, taureaux et moutons. x Je suis convoyeur de chevaux : je voyage avec des chevaux dans les soutes d’avions de marchandises. Une sorte de steward équin, ou de livreur, soigneur de bêtes à dix mille mètres d’altitude. Les avions, la vitesse et … Lire la suite

Note de lecture : « Identification des schémas » (William Gibson)

Au lendemain du 11 septembre, saisir au plus près la marchandisation de l’image et de l’art, et ses résonances politiques. x RELECTURE TRILOGIE BLUE ANT n°1 Cinq heures de décalage horaire made in New York. Cayce Pollard se réveille à Camden Town, cernée par les loups affamés de son cycle circadien chamboulé. Elle traverse la … Lire la suite

Note de lecture : « Gringoland » (Julien Blanc-Gras)

Naissance d’un étonnant routard géopolitique, lucide et drôle. x J’avais utilisé ce numéro de téléphone. Nous roulions au pas sur l’avenida Insurgentes, une autoroute transperçant Mexico de part en part, sur quelque chose comme soixante kilomètres. La circulation était évidemment démentielle. Des moustachus à casquettes installés sur la chaussée avec des tables vendaient des journaux, … Lire la suite

Note de lecture : « 19 500 dollars la tonne » (Jean-Hugues Oppel)

Cassitérite, assassins professionnels et trading haute fréquence. x Entre le 1er mars 2009 et le 1er mars 2011, les cours de l’étain sur le London Metal Exchange sont passés de 11 045 à 32 300 dollars la tonne. Le précédent record de 25 000 dollars datait de l’année 2008. Depuis la fin de 2011, les … Lire la suite

Note de lecture bis : « Venise est lagune » (Roberto Ferrucci)

Le suicidaire appât du gain illustré par le paquebot géant inséré de force dans la fragile lagune vénitienne. x Toute personne n’étant pas directement affiliée à l’actuelle chambre de commerce et d’industrie de la ville de Venise – et saine d’esprit -, ayant déjà assisté, de ses propres yeux ou sur écran, à ce spectacle … Lire la suite

Note de lecture : « Il paraît que nous sommes en guerre » (Pierre Terzian)

Une lettre ouverte, poignante d’intelligence, aux combattants de l’État Islamique. x x Publié en mai 2016 aux éditions sun/sun (qui proposent désormais la fort stimulante revue « Le chant du monstre », depuis le n°4, prenant le relais des n°1, n°2 et n°3 publiés par les éditions Intervalles), ce très court texte de Pierre Terzian (dont j’avais … Lire la suite

Note de lecture : « Don Durito de la forêt Lacandone » (Sous-Commandant Marcos)

Les incroyables conversations entre un guérillero et un scarabée devenu chevalier errant, conteur et stratège. x RELECTURE Les textes résolument inclassables rassemblés dans ce recueil ont d’abord été publiés comme une série de pièces jointes aux communiqués « sérieux et officiels » adressés par le sous-commandant Marcos à divers journaux mexicains et espagnols, au nom de l’EZLN … Lire la suite

Note de lecture : « Congo Inc. – Le testament de Bismarck » (In Koli Jean Bofane)

Le Congo comme enjeu profondément hilarant et atrocement cruel du réel en tant que jeu vidéo mondialisé. x Publié en 2014 chez Actes Sud, six ans après son « Mathématiques congolaises », « Congo Inc. – Le testament de Bismarck » est le deuxième roman (hors textes destinés principalement à la jeunesse) du Congolais (Kinshasa) In Koli Jean Bofane. … Lire la suite

Note de lecture : « Comment lutter contre le terrorisme islamiste dans la position du missionnaire » (Tabish Khair)

Préjugés de race et de classe dans une société multiculturelle. Un sujet plus que jamais explosif, que Tabish Khair évoque dans ce roman plein d’humour.   Au début de ce roman au titre accrocheur (dans un premier chapitre intitulé «Prolégomènes à une intrigue»), le narrateur, un pakistanais d’éducation musulmane et devenu athée, professeur de littérature … Lire la suite