☀︎
archives

Mise en abyme

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Dans la nuit de Koltès » (Hans Limon)

Une relecture intime, flamboyante et joueuse de Bernard-Marie Koltès, sous les projecteurs de l’œuvre comme dans ses recoins secrets. Un tour de force et d’amour. x Bernard-Marie Koltès est mort il y a trente ans, en 1989. Toujours bien vivant dans nos mémoires, joué et traduit sans discontinuer, il mérite plus que jamais davantage qu’un … Lire la suite

Note de lecture : « Le dernier thriller norvégien » (Luc Chomarat)

Entre la farce et la réflexion songeuse, un vrai-faux polar éditorial qui pousse plus loin que jamais la mise en abyme et la destruction du quatrième mur. Savoureux, alerte et incisif. x Copenhague – Nouvelle victime de l’Esquimau Presque distraitement, Delafeuille fit glisser l’information sur sa tablette, puis revint en arrière et cliqua sur le … Lire la suite

Note de lecture bis : « Des monstres littéraires » (Jérôme Orsoni)

Enchâsser les niveaux de récit en un jeu très sérieux, pour transformer les théories en objets et personnages littéraires. x Mais qui a dit qu’il fallait aimer la littérature ? Lorsqu’elle est l’objet même du récit, le risque pris est vite énorme. Jorge Luis Borges, ou plus près de nous, Roberto Bolaño et Enrique Vila-Matas, … Lire la suite

Note de lecture : « Glose » (Juan José Saer)

Un roman parfait, d’une incroyable finesse, pour montrer la multiplicité du réel et de la littérature. x Les éditions Le Tripode ont publié en janvier 2015 ce roman de Juan José Saer en reprenant son titre original (Glosa), dans la traduction originelle exceptionnelle de Laure Bataillon, un roman qui réussit la prouesse, à partir d’un événement anecdotique … Lire la suite

Note de lecture : « Pandore au Congo » (Albert Sánchez Piñol)

Haletante et matoise, l’essence du roman d’aventure… et de ce que peut être en réalité l’écriture. x Publié en 2005, traduit en français en 2007 par Marianne Millon chez Actes Sud, le deuxième roman du Catalan Albert Sánchez Piñol nous emmène beaucoup plus loin que son déjà très réussi « La peau froide » (2002). … Lire la suite

Note de lecture : « La taverne du doge Loredan » (Alberto Ongaro)

Une superbe et fine mise en abyme du roman d’aventures classique. Curiosité de libraire en parcourant le catalogue Anacharsis, recommandation appuyée d’une amie lectrice avisée et habituée de notre librairie : et voici un étonnant roman d’Alberto Ongaro, auteur vénitien bien connu des Italiens, mais relativement discret en France, publié en 1980, traduit en 2007 … Lire la suite