☀︎
archives

Milan

Ce tag est associé à 7 articles

Note de lecture : « La soie et le fusil » (Gioacchino Criaco)

Dans une Calabre contemporaine et immémoriale, dans un Milanais glacé et mondialisé, le choc des haines ancestrales et des politiques actuelles du pire, entre mafias et vendettas, rédimé par l’amour vrai et par la conspiration féminine, souterraine et merveilleuse. x L’été me berçait joyeusement. Les Jardins de l’Allaro se remplirent de fruits et des enfants … Lire la suite

Note de lecture : « Les âmes noires » (Gioacchino Criaco)

Un chef-d’œuvre contemporain de la littérature noire, qui donne à penser et ressentir en profondeur la Calabre en terre de beauté et terre de crime. x Nous marchions vite, je glissais derrière lui comme un traîneau tiré par des chiens, c’était comme ça depuis des heures. Le rendez-vous était nocturne, et nocturne, logiquement, devait être … Lire la suite

Je me souviens de : « Les enfants du massacre » (Giorgio Scerbanenco)

Sans doute le plus mémorable des puissants et rugueux polars milanais du Scerbanenco « deuxième manière ». Duca Lamberti for ever. x Déjà presque dix-huit mois que l’amusante (mais oui) rubrique « Je me souviens », sur ce blog, ne présentait plus de nouvelle entrée. Il était plus que temps d’y remédier. En cette année 1982-1983, profitant d’une année … Lire la suite

Note de lecture : « L’Histoire de la colonne infâme » (Alessandro Manzoni)

Lorsque l’injustice instrumentalisait la torture sous la pression populaire supposée, en 1630. x Les juges qui, à Milan, en 1630, condamnèrent aux supplices les plus atroces quelques individus accusés d’avoir propagé la peste, à l’aide de certaines inventions non moins stupides qu’elles étaient horribles, crurent avoir fait une chose tellement digne de mémoire que, dans … Lire la suite

Note de lecture : « Voyage du condottière » (André Suarès)

Voyage culturel « total » en Italie du Nord, pour le plus grand bonheur de qui y accompagne Suarès. x RELECTURE Publié en trois tomes (« Venise », « Florence », « Sienne ») entre 1914 et 1932, le « Voyage du Condottière » est ce qui se rapproche sans doute le plus de l’œuvre d’une vie pour l’étonnant polygraphe André Suarès (1868-1948), élève prodige, … Lire la suite

Note de lecture : « La peau du dragon » (Giuseppe Genna)

Troisième Guido Lopez, toujours aussi rude et halluciné, face à un adversaire autrement redoutable que le vieillissant Ismaël du tome précédent. x Publié en 2003 (et traduit en français en 2006 par Johan-Frédérik Hel Guedj chez Grasset), le troisième volume de la série « d’origine policière » consacrée par Giuseppe Genna à l’inspecteur milanais Guido Lopez, après … Lire la suite

Note de lecture : « Au nom d’Ismaël » (Giuseppe Genna)

Le deuxième roman de Giuseppe Genna, et le grand début d’une réinvention mythologique contemporaine du roman d’espionnage et de conspiration. x x Publié en 2001, traduit en français en 2003 par Julien Gayrard chez Grasset, le deuxième roman de Giuseppe Genna exploite brillamment le décor solidement installé dès la première apparition de l’inspecteur milanais Guido … Lire la suite