☀︎
archives

Michael Moorcock

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « Absinthe » (Sébastien Doubinsky)

Lorsque la trame du multivers entre en joyeuse déliquescence, que les rapports entre nature, hommes et dieux se mettent à bouger, vers une apocalypse inattendue : du grand Sébastien Doubinsky. x Des briques d’abord disjointes en apparence et des personnages baroques qui ne sembleraient pas, en toute rationalité, devoir un jour interagir : familier de … Lire la suite

Note de lecture : « Les manuscrits de Kinnereth » (Frédéric Delmeulle)

Le retour du Vertov, la Palestine du 1er siècle : un final hallucinant et joueur. x La suite n’a pas démenti mes craintes, malheureusement : tu sais sans doute de quelle mission s’est chargé Sem’on, et quel appétit il a manifesté depuis. Il a voulu jouer les régents après le départ du roi, et nos … Lire la suite

Note de lecture : « Jérusalem » (Alan Moore)

La renaissance du vrai roman total. x RELECTURE (PREMIÈRE LECTURE EN ANGLAIS) « Jérusalem » est arrivé en français. Comme l’on ne craint guère l’hyperbole ici, lorsqu’elle est méritée, il semble bien que rien ne sera plus jamais tout à fait comme avant. Dans une époque où le roman (à de belles exceptions près) craint souvent l’épaisseur, … Lire la suite

Note de lecture : « Les exploits d’Engelbrecht » (Maurice Richardson)

So British et so irrésistible : les exploits d’un boxeur nain surréaliste.   Sous le nom de «Chroniques du club des sportsmen surréalistes», les exploits d’Engelbrecht ont vu le jour à la fin des années 1940, sous forme de feuilleton dans le magazine anglais Lilliput (qui eut parmi ses contributeurs Max Beerbohm, Mervyn Peake ou … Lire la suite

Note de lecture : « Fifty Key Figures in Science Fiction » (Mark Bould, Andrew M. Butler, Adam Roberts, and Sherryl Vint)

Un florilège intelligent et pénétrant pour résumer la puissance d’un genre en 50 fiches. x LECTURE EN VERSION ORIGINALE ANGLAISE Publié en 2010 chez Routledge dans la collection Key Guides, trésor de vulgarisation qualitative, ce bref dictionnaire était confié à une équipe d’universitaires britanniques et canadiens, Mark Bould étant plutôt un spécialiste du film noir … Lire la suite