☀︎
archives

Mexique

Ce tag est associé à 23 articles

Note de lecture : « Gringoland » (Julien Blanc-Gras)

Naissance d’un étonnant routard géopolitique, lucide et drôle. x J’avais utilisé ce numéro de téléphone. Nous roulions au pas sur l’avenida Insurgentes, une autoroute transperçant Mexico de part en part, sur quelque chose comme soixante kilomètres. La circulation était évidemment démentielle. Des moustachus à casquettes installés sur la chaussée avec des tables vendaient des journaux, … Lire la suite

Note de lecture : « L’invention des corps » (Pierre Ducrozet)

L’esquisse décidée d’une lutte libertaire face au grand rêve libertarien triomphant de certains ultra-riches de la technologie. Décapant et enlevé. x Usé par la torpeur de la ville infiniment déroulée sous lui, Álvaro se tire. Il se sent coupable de n’avoir jamais rien tenté, ne serait-ce qu’un geste ou un mot, contre la glaise qui … Lire la suite

Note de lecture : « Les marches de l’Amérique » (Lance Weller)

Les pionniers sont passés avant le jour : les débuts de la conquête de l’Ouest, tragique et intime. x Tu te souviens d’eux inquiets en permanence. Ils avaient peur de se perdre, puis ils avaient peur de se retrouver ailleurs que là où ils voulaient aller. Ils avaient peur du pays devant eux – l’immense … Lire la suite

Note de lecture : « Ni vivants ni morts » (Federico Mastrogiovanni)

Impressionnante, glaçante et nécessaire enquête dans un pays traumatisé par ses disparus. x Roberto Bolaño a écrit avec 2666 «un millier de pages où les crimes de Ciudad Juárez brillent d’un éclat noir», des crimes sur lesquels Sergio González Rodríguez avait déjà enquêté, dénonçant au péril de sa vie la collusion entre trafiquants de drogue et … Lire la suite

Note de lecture : « Zapata / Viva Zapata ! » (John Steinbeck)

Hollywwod et les mythes politiques : la genèse du « Viva Zapata ! » de John Steinbeck. x Lorsque John Steinbeck écrit, pour le réalisateur Elia Kazan et le producteur Darryl F. Zanuck, le scénario du film « Viva Zapata ! » (1952), avec Marlon Brando et Anthony Quinn, notamment, sorti sur les écrans alors que l’auteur publie son … Lire la suite

Note de lecture : « Néozapatisme – Échos et traces des révoltes indigènes » (Collectif)

En 2012, l’actualité du néo-zapatisme, et son humour théorique et pratique. x Publié en 2012 aux éditions Syllepse, en co-édition avec l’Institut de Sciences Humaines et Sociales de l’Université autonome de Puebla, au Mexique, cet ouvrage, coordonné par John Holloway et traduit en français par Sylvie Bosserelle, est particulièrement précieux en un moment où la … Lire la suite

Note de lecture : « Marcos – La dignité rebelle » (Ignacio Ramonet)

Un long entretien tonique de 2001 avec le sous-commandant Marcos. x RELECTURE Publié en 2001 chez Galilée, dans la collection L’espace critique dirigée par Paul Virilio, ce long entretien d’Ignacio Ramonet avec le sous-commandant Marcos, malgré son évident aspect « communicationnel » dans le contexte de l’époque, est particulièrement précieux pour saisir les spécificités et les enseignements … Lire la suite

Note de lecture : « Don Durito de la forêt Lacandone » (Sous-Commandant Marcos)

Les incroyables conversations entre un guérillero et un scarabée devenu chevalier errant, conteur et stratège. x RELECTURE Les textes résolument inclassables rassemblés dans ce recueil ont d’abord été publiés comme une série de pièces jointes aux communiqués « sérieux et officiels » adressés par le sous-commandant Marcos à divers journaux mexicains et espagnols, au nom de l’EZLN … Lire la suite

Note de lecture : « Cyclone » (Frédéric-Yves Jeannet)

La beauté et la cruauté du voyage de l’écriture, brassant à vif le monde et la mémoire. x Publié en 1997 au Castor Astral, puis réédité en 2010 dans la belle collection Locus Solus des éditions Argol, ce texte de Frédéric-Yves Jeannet est l’un de ces très rares ouvrages qui saisit la lectrice ou le … Lire la suite

Note de lecture : « Mantra » (Rodrigo Fresán)

Le chef d’œuvre labyrinthique et mexicain de l’Argentin Rodrigo Fresán. x Le cinquième roman de l’Argentin Rodrigo Fresán, paru en 2001, traduit en français en 2010 par Isabelle Gugnon chez feu (ô combien hélas) le Passage du Nord-Ouest, accédait à une tout autre dimension que ses ouvrages précédents, pourtant déjà plus qu’enthousiasmants, tels « Vies de … Lire la suite