☀︎
archives

Meurtre

Ce tag est associé à 7 articles

Note de lecture : « Né d’aucune femme » (Franck Bouysse)

Une terrifiante contre-plongée dans les noirceurs de la domination bourgeoise, lorsqu’elle devient pleinement sauvage. x Il se trouvait quelque part plus loin que les aiguilles de ma montre. Cela n’a pas encore eu lieu. Il ne sait rien du trouble. Ce sont des odeurs de printemps suspendues dans l’air frais du matin, des odeurs d’abord, … Lire la suite

Note de lecture : « L’Ange gardien » (Raymond Penblanc)

Homme à tout faire d’un collège menaçant et menacé, catalyseur d’une poésie troublante. x   Lorsqu’il a étranglé la fille, elle se trouvait juchée sur sa table, jupe retroussée, cuisses écartées. A-t-on idée de grimper sur sa table quand on est élève à l’institution de la Mère-Dieu ? Ici, c’est genoux serrés et bouche cousue … Lire la suite

Note de lecture : « La captive du temps perdu » (Vernor Vinge)

Meurtre en usant du temps comme d’une arme, singularité technologique et société à rebâtir. Captivant. x RELECTURE Publié en 1986, traduit en français en 1996 par Stéphane Manfredo chez L’Atalante, le cinquième roman de Vernor Vinge, à l’époque professeur de mathématiques et de science informatique à l’Université de San Diego, est la conclusion de son … Lire la suite

Note de lecture : « Petite louve » (Marie Van Moere)

Insolite road novel marseillo-corse aux chairs très à vif, redoutablement violent et néanmoins pudiquement tendre. x Publié en 2014 à la Manufacture de Livres, repris en poche chez Pocket en juin 2015, le premier roman de Marie Van Moere – dont j’avais beaucoup apprécié, dans un registre fort différent, le « Buckaroo » publié chez e-fractions, en … Lire la suite

Je me souviens de : « Le seigneur des guêpes » (Iain Banks)

Le premier roman de Iain Banks, torturé, vicieux, violent, pervers, et extrêmement réussi. x LECTURE INITIALE EN VERSION ORIGINALE ANGLAISE. En 1988, le choc rare de la découverte de Iain M. Banks, avec « Consider Phlebas » (1987), puis un peu plus tard avec « The Player of Games » (1988) et « Use of Weapons » (1990), l’un des premiers … Lire la suite

Note de lecture : « Père des mensonges » (Brian Evenson)

Sanglante psychanalyse d’un pasteur américain : fantasmes à mettre à jour ou réalités atroces à couvrir ? Décapant. x Publié en 1998, et traduit en français en 2010 par Héloïse Esquié au Lot 49 du Cherche-Midi, le premier roman de Brian Evenson justifiait d’une certaine façon, a posteriori, les craintes de l’Église des Saints des … Lire la suite

Note de lecture : « Traversée de la mangrove » (Maryse Condé)

En 20 témoignages, le mystérieux Francis Sancher, mort dans ce village guadeloupéen, se dévoile… x x Publié en 1989, ce roman de la Guadeloupéenne Maryse Condé est sans doute l’un de ses plus magiques. x Dans un petit village de Guadeloupe, à l’écart de la modernité, Francis Sancher, un homme mystérieux, est venu s’installer. Un … Lire la suite