☀︎
archives

Mervyn Peake

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Tombal Cross – Destination Mervyn Peake » (Nicole Caligaris & Albert Lemant)

Sercq, sur la trace impossible et fantasmée de Mervyn Peake x Mon nom figurait au fichier d’une organisation que je ne nommerai pas. Nous étions un certain nombre à opérer sous alias pour des missions de renseignement dont nous ignorions le plus souvent le sens et la portée. En général chacun travaillait seul et rapportait … Lire la suite

Note de lecture : « La trilogie Sebastián Dun » (Ricardo Colautti)

L’étrange fuite en avant d’un mauvais garçon argentin, moitié follement rêvée, moitié terriblement réaliste. Hors des courants et magnifique. x x x Ici, je me mets à enregistrer. La cour est petite, vingt mètres sur vingt mètres. Nous devons tous faire quelque chose. Si on est occupés, on nous réduit la peine pour bonne conduite, … Lire la suite

Note de lecture : « Les îles gardent l’horizon – Marches poétiques dans la littérature de langue anglaise » (Jacques Darras)

Un exceptionnel parcours en écriture et poésie britanniques, du cœur caché îlien et écossais aux ramifications américaines. x Publié en 2006 aux éditions Hermann, cet essai (ou plutôt cette série d’essais) du poète Jacques Darras, acquis un peu par hasard, sur la foi de son titre, alors que je cherchais des textes parlant d’écriture aux … Lire la suite

Note de lecture : « Le navire de bois » – Fleuve sans rives 1 (Hans Henny Jahnn)

Une mystérieuse cargaison, un huis clos en pleine mer. Doute, irréalité et drame. x Tordre, tout en le respectant profondément, le roman maritime dense et flamboyant hérité d’Herman Melville et de Joseph Conrad, le gauchir à l’aide d’éléments évoluant à la marge du policier et du fantastique, puis lui donner les dimensions d’un monde en … Lire la suite

Note de lecture : « Perdido Street Station » (China Miéville)

Bigarrée, diabolique, poétique et poignante, la création d’une intense fantasy politique. x RELECTURE Publié en 2000, traduit en français en 2003 par Nathalie Mège au Fleuve Noir, le deuxième roman de l’Anglo-Américain China Miéville, couronné par le British Fantasy Award et par le prestigieux prix Arthur C. Clarke, fit l’effet d’une petite bombe littéraire à … Lire la suite

Note de lecture : « L’autre rive » (Georges-Olivier Châteaureynaud)

Entrez dans la ville imaginaire d’Écorcheville, sise sur le bord du Styx, pour votre plus grand bonheur. x Écorcheville ou l’ultime bout du monde. Au-delà, il n’y avait plus que l’Au-delà ; rien d’étonnant à ce que les visiteurs ne s’y bousculent pas. Les rives du Styx, celles-ci et l’autre, on les verrait bien assez … Lire la suite