☀︎
archives

Mensonge

Ce tag est associé à 15 articles

Note de lecture : « Combat de nègre et de chiens » (Bernard-Marie Koltès)

Un chantier de BTP au Nigéria, quatre voix qui se heurtent, et l’envol du théâtre de Koltès. x RELECTURE Bernard-Marie Koltès a trente-et-un ans lorsqu’il écrit cette pièce, en 1979, sa neuvième, et n’est alors qu’un auteur relativement obscur de théâtre, suffisamment original et déterminé, néanmoins, pour que plusieurs personnalités singulières de cet univers l’aient … Lire la suite

Note de lecture : « La bibliothèque de Mount Char » (Scott Hawkins)

Il est cruel d’être humain, et plus encore d’être, de facto, un dieu. Somptueux roman. x Inondée de sang et les pieds nus, Carolyn marchait seule sur le ruban d’asphalte à deux voies que les Américains appelaient la Highway 78. La plupart des bibliothécaires, dont elle-même, avaient fini par la baptiser la piste des Tacos, … Lire la suite

Note de lecture : « Petite histoire du spectacle industriel » (Patrick Bouvet)

L’histoire kaléidoscopique et poétique du divertissement triomphant à tous les étages x dès l’entrée le visiteur est saisi par la magie du lieu l’espace se démultiplie grâce aux jeux de lumières et de miroirs le visiteur peut avancer au milieu des changements de décors palais de cristal monumental champ de bataille assourdissant parc d’attractions merveilleux … Lire la suite

Note de lecture : « Accidents » (Olivier Bordaçarre)

Beaucoup d’amour, de tendresse, de résilience – et un doppelgänger – pour ce beau roman de politique du quotidien. x Publié en octobre 2016 aux éditions Phébus, le cinquième roman d’Olivier Bordaçarre joue avec une extrême habileté entre l’horreur de l’accident passé et de la beauté défigurée, d’une part, le quotidien apparemment fort paisible de … Lire la suite

Note de lecture :  » Le post-exotisme en dix leçons, leçon onze » (Antoine Volodine)

La clé d’entrevoûte, retorse et vertigineuse, de l’édifice post-exotique. x RELECTURE Les derniers jours, Lutz Bassmann les passa comme nous tous, entre la vie et la mort. Une odeur de pourri stagnait dans la cellule, qui ne venait pas de son occupant, encore que celui-ci fût à l’article de et se négligeât, mais du dehors. … Lire la suite

Note de lecture : « Mauvais sang ne saurait mentir » (Walter Kirn)

Histoire d’un imposteur-vampire des âmes. x Avec ce huitième livre publié en 2014 et traduit en français en 2015 par Éric Chédaille pour les éditions Christian Bourgois, l’écrivain et essayiste américain Walter Kirn nous offre une plongée saisissante dans la trajectoire énigmatique et réelle d’un affabulateur criminel, la relation ambigüe entre l’imposteur et son public, … Lire la suite

Note de lecture : « Nécropolis 1209 » (Santiago Gamboa)

Congrès de biographes et drame policier, hommage puissant et réjouissant à l’art de l’imagination et du mensonge. x Publié en 2009, traduit en 2010 chez Métailié par François Gaudry, le septième roman du Colombien Santiago Gamboa compose un concerto baroque et néanmoins ultra-moderne à la gloire de la littérature, du récit biographique et du pouvoir … Lire la suite

Note de lecture : « Marguerite n’aime pas ses fesses » (Erwan Larher)

Sous la farce improbable et tonique, une redoutable incursion dans le glauque dur du politique. x Publié en avril 2016 chez Quidam Éditeur, le cinquième roman d’Erwan Larher avance avec ruse une redoutable fable de l’intime et du politique sous son air initialement anodin de confession gentiment narcissique d’une jeune femme quelque peu déboussolée par … Lire la suite

♥︎ Charybde 1 : « Lost City Radio » (Daniel Alarcón)

Guerre indistincte, mots disparus et émission de radio fantomatique. x x Dans un pays qui n’a pas de nom, qui pourrait être n’importe quel pays d’Amérique latine, marqué par une guerre civile que personne ne peut plus penser faute de mots… il reste des numéros, la désolation et une émission de radio. x Le récit … Lire la suite

Note de lecture : « Le caméléon » (David Grann)

Un essai sur l’affabulateur Frédéric Bourdin, ou l’abîme du mensonge. x Paru initialement dans le New Yorker en 2008, ce court essai sous-titré «Les multiples vies de Frédéric Bourdin», traduit en 2009 par Claire Debru pour les éditions Allia n’a pas besoin d’embellissement littéraire, tant la figure de Frédéric Bourdin dont David Grann retrace ici … Lire la suite