☀︎
archives

Mémoire

Ce tag est associé à 79 articles

Note de lecture : « L’exercice de la disparition » (Mathieu Brosseau)

Retourner le corps et la poésie qui s’y incarne, pour confesser la possibilité d’une nouvelle échappée. Un langage intime et cinglant, foisonnant et pourtant redoutablement ciblé. x Ici l’appartement, murs et porte, volets, agencement des livres, cuisine où vaisselle choit, parquet épineux, le lit devant la fenêtre, l’air porte la poussière, des acariens plein les … Lire la suite

Note de lecture : « Nickel boys » (Colson Whitehead)

L’horreur d’un racisme systémique américain, au cœur d’une école de réhabilitation en Floride et jusqu’en 2011, retravaillée au corps et à la rage froide par une rusée mise en fiction. x Le jour de la rentrée, les élèves de Lincoln High School recevaient leurs nouveaux manuels d’occasion récupérés auprès du lycée blanc de l’autre côté … Lire la suite

Note de lecture : « Les Présents » (Antonin Crenn)

De Paris à la côte des Abers, du XIIème arrondissement au commandant Charcot, un itinéraire méticuleux et pourtant rêveur, entre histoire et géographie devenues intimes, de la saisie d’une création. x La dernière fois qu’il a retrouvé l’ami, il y a quelques semaines, il est tombé sur lui au square. Leur rencontre a été soudaine. … Lire la suite

Note de lecture : « L’appartement » (André Markowicz)

Comment un petit appartement hérité à Saint Pétersbourg devient le vortex d’une mémoire de rêves concrets et de vies abstraites. x La porte était restée fermée, les murs n’avaient pas ondulé non plus, mais elle, on aurait dit comme par effraction, ou justement, sans effraction aucune, un cycle des poumons, oui, juste un souffle, peut-être … Lire la suite

Note de lecture : « Notre dernière sauvagerie » (Éloïse Lièvre)

Éloïse et les gens qui lisent : un captivant et surprenant récit d’incarnation de l’intellect dans les mains et dans les corps, et de transfiguration de l’intime en politique. x Le 12 décembre 2014, j’ai commencé à prendre des photographies des gens qui lisent dans le métro. Je sais pourquoi. Au début, je voulais sans … Lire la suite

Note de lecture : « Écriture » (Stephen King)

Un essai sur l’écriture, aux carrefours de l’autobiographie, de la démythification et de la passion pure. Absolument atypique et vigoureusement réjouissant. x Un soir, alors que nous mangions chinois avant de jouer, à Miami Beach, je demandai à Amy s’il y avait une question qu’on ne lui avait jamais posée, lors de la séance des … Lire la suite

Note de lecture : « Inconstance des souvenirs tropicaux » (Nathalie Peyrebonne)

Lorsque les souvenirs fondateurs d’une enfance doivent être relus en urgence, et que tout se met alors à vaciller. Une somptueuse poésie mémorielle sous tension du réel. x Vingt ans de vie à Paris n’avaient pas fait de moi une Parisienne. C’était là du provisoire qui durait, une existence adoptée, un beau jour, et qui … Lire la suite

Note de lecture : « If » (Marie Cosnay)

Faux souvenirs et états-civils fuyants, pour une enquête subtile et  mystérieusement poétique dans les toiles ambiguës du rapatriement et de l’accueil des réfugiés. x x Le souvenir d’enfance n’existe pas et le château d’If n’existe pas. L’enfance n’existe pas. Le château d’If comme le souvenir comme l’enfance n’existent pas, le temps qui passe, n’en parlons … Lire la suite

Note de lecture : « Alvéoles Ouest » (Florence Jou)

Trois cales sèches bruissantes de vie et de poésie pour dire sans fard l’histoire sociale et industrielle d’une grande ville portuaire. x « Architecture datant des années 1860, le Grand Café a d’abord été un lieu de restauration et de convivialité. Central, l’édifice se déploie sur deux étages. Après avoir ensuite connu diverses utilisations, il est … Lire la suite

Note de lecture : « Acrobaties dessinées » (Sandra Moussempès)

Féérie et imaginaire en mutation poétique continue, pour gratter par le texte et par la voix ce qui s’élabore derrière masques et façades. x – Pourrait-on créer un répertoire de femmes qui mythifient la rencontre / attente ? Des kamikazes affectives privilégiant le bénéfice secondaire à la « self esteem » analysant chaque particule d’une atmosphère idyllique … Lire la suite