☀︎
archives

Mélancolie

Ce tag est associé à 19 articles

Note de lecture : « La fenêtre au sud » (Gyrðir Elíasson)

En Islande, un écrivain comme échoué, à sec, au bord de la mer, dans une attente indicible, ordinaire et inquiétante. Un grand texte de l’oscillation au bord du gouffre. x L’écrivain est celui qui a plus de mal à écrire que les autres. (Thomas Mann) Un simple village islandais au bord de la mer, de … Lire la suite

Note de lecture : « Les Petrov, la grippe, etc. » (Alexeï Salnikov)

Dans le quotidien faussement ordinaire d’Iekaterinbourg, la métropole de l’Oural, le couple névralgique et stratégique formé par un mécanicien et une bibliothécaire, pour une subtile et drôle mélancolie teintée d’étrange. x Parution : 20 août 2020 Il suffisait à Petrov de prendre le trolleybus pour se faire aussitôt assaillir et importuner par des fous. Le … Lire la suite

Note de lecture : « Pierre Sky l’enchanté » (Sébastien Smirou)

Détourner une cure psychanalytique fictive pour saisir en pleine analyse poétique les pouvoirs et les secrets de l’obsession artistique. Un vertigineux tour de force, intelligent et poignant. x Un livre peut en cacher – ou en dévoiler – un autre. Si je brosse ici le portrait d’un homme de presque quarante ans que je connais … Lire la suite

Note de lecture : « Moi, Peter Pan » (Michael Roch)

Poétique, mélancolique et résolument tourné vers un avenir hors des boucles sans fin, un Peter Pan inattendu, songeur et séduisant. x Il n’y a pas de miroir au Pays Imaginaire. Alors tous les matins, moi, Peter, Roi des enfants perdus, Prince des poux, Comte des grimaces et des jeux de Gros-mots, je m’assois sur une … Lire la suite

Note de lecture : « Au bord de la Sandá » (Gyrðir Elíasson)

La mystérieuse solitude assumée d’un peintre islandais, cherchant l’âme de l’arbre et aussi bien autre chose, au nord d’un certain monde et au cœur de la nature. x Ce jour-là, il faisait sombre et quelques gouttes de pluie tombaient du ciel à la dérive quand je me suis engagé dans la vallée, là où la … Lire la suite

Note de lecture : « Les bas-fonds du rêve » (Juan Carlos Onetti)

Treize nouvelles donnant à voir et à connaître Santa Maria, la ville fictive de toutes les failles sud-américaines. x Presque appuyé sur l’horizon, tout petit, le bac s’était immobilisé. Je remontai vers la ville. J’avais déjà oublié la femme à la valise et je n’éprouvais plus ni amour ni curiosité pour cet appel, cette allusion … Lire la suite

Note de lecture : « L’École d’impiété » (Aleksandar Tišma)

Quatre nouvelles d’une ex-Yougoslavie marquée par l’Histoire longue et par les méandres bureaucratiques, projetés dans l’intimité de la mémoire mélancolique. x C’est lors de la récente (13 juillet) soirée « Littératures d’ex-Yougoslavie » à la librairie Charybde (129 rue de Charenton 75012 Paris) qu’Emmanuel Ruben a inclus parmi ses choix roboratifs le travail d’Aleksandar Tišma, permettant à … Lire la suite

Note de lecture : « Une épidémie » (Fabien Clouette)

Une citadelle convalescente et mélancolique, une superbe tranche de littérature indicielle et poétique. x Voilà cinq semaines que je suis enfermé. La quarantaine généralisée prend fin à midi. J’ai reçu une lettre de R. Les épidémies qui ont touché la ville dernièrement l’ont remplie de terreur. Sa grand-tante est presque morte dans ses bras un … Lire la suite

Lecture BD : « Police lunaire » (Tom Gauld)

Encore un sommet de l’humour pince-sans-rire, absurde et minimaliste de Tom Gauld. x Trois ans après « Vous êtes tous jaloux de mon jetpack », l’Écossais Tom Gauld nous revenait en 2016, avec son humour pince-sans-rire presque minimaliste, son trait si caractéristique et son sens prononcé de l’absurde, technologique ou non, dans ce superbe « Police Lunaire », traduit … Lire la suite

Note de lecture : « Un peu tard dans la saison » (Jérôme Leroy)

Fuir, là-bas fuir… Retour énigmatique sur une tendre apocalypse. x Quand j’ai su qui il était et que je l’ai retrouvé, c’était peu de temps avant les attentats, dans les derniers jours de décembre 2014. Pendant les Fêtes, comme on dit. Il habitait dans un bel appartement, au dernier étage, square Henri-Delormel, dans le XIVe, … Lire la suite