☀︎
archives

Médias

Ce tag est associé à 13 articles

Note de lecture : « Dernier tour lancé » (Antonin Varenne)

Dans l’univers intense, marchand et hanté de la moto de haute compétition, un formidable roman de connaissance de soi, d’humour noir et de beauté tragique, à ramifications inattendues. Très impressionnant. x Julien se redressa, le dos raide, en sortant de la voiture. Deux mois après l’ostéosynthèse – plaques, vis et crochets – le chirurgien avait … Lire la suite

Note de lecture : « Mythocratie – Storytelling et imaginaire de gauche » (Yves Citton)

Analytique et programmatique, un formidable outil de lecture et de reconquête des scénarios artistiques et littéraires qui façonnent les imaginaires contemporains. x Nul n’est encore parvenu à déterminer ce que peut un récit. Certains s’offusquent des « mythes » dont on nous berce ; d’autres dénoncent « les histoires » qu’on nous raconte ; d’autres encore veulent croire qu’il … Lire la suite

Note de lecture : « Dictionnaire amoureux de la voile » (Loïck Peyron)

Par l’un des navigateurs sportifs actuels les expérimentés et les plus diversifiés qui soient, un attachant dictionnaire de la voile, de compétition avant tout. x Pourquoi écrire aujourd’hui ce dictionnaire ? Parce que j’aurais trop parlé durant plus de quarante ans ? Qu’il serait temps de coucher sur papier toutes les voiles que j’ai connues, … Lire la suite

Note de lecture : « L’Italie en jaune et noir » (Maria Pia De Paulis-Dalembert)

Les actes vivifiants d’un colloque de 2008 sur le roman noir et le polar contemporains en Italie. x Publié en 2010 par les Presses Sorbonne Nouvelle, sous-titré « La littérature policière de 1990 à nos jours », « L’Italie en jaune et noir » est le compte-rendu du vivifiant colloque tenu en octobre 2008 à la Maison d’Italie de … Lire la suite

Note de lecture : « L’empire – Comment Vincent Bolloré a mangé Canal+ » (Raphaël Garrigos & Isabelle Roberts)

Une opiniâtre enquête au long cours sur un emblème contemporain du « capitalisme à la française » (ou « à la françafricaine »). x Deuxième expérience de lecture issue de l’émission de Radio Ground Control consacrée au collectif « Les Jours » (émission que l’on peut écouter ici), collectif qui prône joliment un journalisme inscrit dans la durée et – selon … Lire la suite

Note de lecture : « L’affaire Furtif » (Sylvain Prudhomme)

La détonante rencontre de voiliers au longs cours, de bazookas et de désespoirs esthétiques sur un tapis de peaux de phoque. x Le monde était sur le qui-vive. Partout, on veillait, on anticipait, on prévenait. Il n’était plus un doigt dont le remuement ne fût aussitôt prétexte à alarmes, enquêtes, rapports, expertises, contre-expertises. Une nuit … Lire la suite

Note de lecture : « Spada » (Bogdan Teodorescu)

Le grand roman noir de l’instrumentalisation politique – qui ne concerne pas que la Roumanie contemporaine. x Publié en 2008, traduit en français en 2016 par Jean-Louis Courriol aux toutes jeunes éditions Agullo, le deuxième roman du consultant politique roumain Bogdan Teodorescu s’appuie très largement sur son expérience authentique de responsable de campagne électorale en … Lire la suite

Note de lecture : « Il paraît que nous sommes en guerre » (Pierre Terzian)

Une lettre ouverte, poignante d’intelligence, aux combattants de l’État Islamique. x x Publié en mai 2016 aux éditions sun/sun (qui proposent désormais la fort stimulante revue « Le chant du monstre », depuis le n°4, prenant le relais des n°1, n°2 et n°3 publiés par les éditions Intervalles), ce très court texte de Pierre Terzian (dont j’avais … Lire la suite

Note de lecture : « Marcos – La dignité rebelle » (Ignacio Ramonet)

Un long entretien tonique de 2001 avec le sous-commandant Marcos. x RELECTURE Publié en 2001 chez Galilée, dans la collection L’espace critique dirigée par Paul Virilio, ce long entretien d’Ignacio Ramonet avec le sous-commandant Marcos, malgré son évident aspect « communicationnel » dans le contexte de l’époque, est particulièrement précieux pour saisir les spécificités et les enseignements … Lire la suite

Je me souviens de : « Jack Barron et l’éternité » (Norman Spinrad)

Médias et corruption, richesse et fantasmes d’immortalité : faites ch… Jack Barron, il vous le rendra. x Découvert avec son « Rêve de fer » (1972) en 1978, c’est bien avec son « Jack Barron et l’éternité » de 1969, son quatrième roman (dont on regrettera pourtant éternellement que la traduction française, par Guy Abadia en 1971 chez Ailleurs … Lire la suite