☀︎
archives

Maurice Blanchot

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « La littérature inquiète » (Benoît Vincent)

Tout ce qui se joue dans l’interstice prolifique entre lire et écrire. Un texte passionnant et essentiel. x Le nom propre est le nom de nom.L’économie du nom, on ne peut la faire. Faire le nom, dire le nom, c’est non seulement réciter sa leçon de choses, faire son herbier de fleurs, mais c’est surtout … Lire la suite

Note de lecture : « Blandine Volochot » (Lucien Raphmaj)

Un redoutable moteur d’inférence politique et poétique, né de fureur et de mystère par la collision des particules Blanchot et Volodine dans un accélérateur secret. x Blandine, dis-moi à quoi je rêve avec mon cerveau-araignée Avec mon cerveau mangé par l’inaction Végétalisé par la peur Cristallisé par l’amour Irradié par l’imagination Dans les mystères où … Lire la suite

Note de lecture : La moitié du fourbi – 5 : « Noir, et ce n’est pas la nuit » (Revue)

Un cinquième numéro sous le puissant signe du noir à facettes de Guillevic, du Black Power, de Nick Cave, et de bien d’autres ombres surprenantes. x x Je t’écris d’un pays où il fait noir Et ce n’est pas la nuit. Je t’écris Parce qu’il fait noir. Je t’écris sur le mur Qui est au … Lire la suite

Note de lecture : Inculte – 1 (Revue)

En 2004, le premier numéro d’une revue littéraire devenue largement mythique. x RELECTURE En septembre 2004 paraissait, en co-édition inculte et imho, le premier numéro d’une revue incarnant le collectif d’auteurs du même nom – Inculte -, revue qui devait compter in fine 20 numéros jusqu’au début 2011, tandis que la maison d’édition elle-même se … Lire la suite

Note de lecture : « Par ailleurs (exils) » (Linda Lê)

«Toute littérature porte en elle l’exil, peu importe si l’écrivain a dû prendre le large à vingt ans ou s’il n’a jamais bougé de chez lui.» (Roberto Bolaño) x C’est en lisant le roman de Marie Redonnet, «La femme au colt 45», à paraître en janvier 2016 aux éditions Le Tripode, en résonance avec notre époque … Lire la suite