☀︎
archives

Mark Z. Danielewski

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Accident de personne » (Guillaume Vissac)

Chorale et funeste, la poésie inquiétante et puissante de l’écrasement souterrain, accidentel ou suicidaire. x Regarde : c’est un musée des morts qu’on aurait déterré. (→ CELUI OU CELLE QUI DIT « REGARDE » SANS POUR AUTANT GUIDER) En préliminaire, Guillaume Vissac décrit ainsi la naissance de ce texte d’une force maligne qui va et d’une beauté … Lire la suite

Note de lecture : « 300,000,000 » (Blake Butler)

D’un gourou serial killer à une apocalypse américaine, ou comment emprunter un labyrinthe rusé pour évaluer la contamination du langage par la violence. Énorme. x LECTURE EN VERSION ORIGINALE AMÉRICAINE Publié en 2014 aux États-Unis, le sixième roman de Blake Butler (le septième si l’on tient compte de la novella qui fut sa première œuvre … Lire la suite

Note de lecture : « Elliot du Néant » (David Calvo)

Entre saga islandaise ancestrale, jeu vidéo contemporain et exégèse mallarméenne, une très beckettienne fin de partie poétique. x x x Je ne rêve pas. Pour être plus précis : j’ai conscience du rien. Si le sommeil est un canevas de ténèbres sur lequel nous brodons des merveilles, pour moi ce noir, cette absence de tout, … Lire la suite

Note de lecture : « Jouvences sur Jules Verne » (Michel Serres)

Une exceptionnelle plongée orientée dans l’œuvre de Jules Verne. x Publié en 1974 aux éditions de Minuit, le quatrième ouvrage du prolifique Michel Serres, après son « Le système de Leibniz et ses modèles mathématiques » (1968) et les deux premiers tomes de son monumental « Hermès » (1969 et 1972), pouvait sembler une digression par rapport à son … Lire la suite

Note de lecture : « Annihilation » – Trilogie du Rempart Sud 1 (Jeff VanderMeer)

Explorer la Zone et son dangereux inconnu, explorer le pouvoir des mots et du récit. x Traduite en français début 2016 par Gilles Goullet chez Au Diable Vauvert, « Annihilation » est le premier volume de la « Trilogie du Rempart Sud », publiée en trois tomes aux États-Unis, tous trois au cours de l’année 2014. Première incursion hors … Lire la suite

Note de lecture bis : « Notre château » (Emmanuel Régniez)

Incroyable édifice néo-gothique, au service de l’obsession délétère comme des inquiétudes et vertiges intimes. x Octave, le narrateur, et Véra, sa sœur, habitent seuls une grande demeure isolée, si majestueuse qu’ils l’appellent entre eux « Notre Château ». La vie s’y écoule paisiblement, dans des conditions fortement ritualisées, teintées d’obsessions sourdes – que rend merveilleusement l’écriture d’Emmanuel … Lire la suite