☀︎
archives

Marche à pied

Ce tag est associé à 7 articles

Note de lecture : « Quitter Londres » (Iain Sinclair)

Le somptueux point provisoirement final de l’arpentage d’un Londres désormais disparu. x J’étais venu ici – et j’allais bientôt reprendre la marche, sans savoir encore pour où – car j’avais le sentiment que Londres, où j’habitais depuis cinquante ans, affrontait une force centrifuge qui confinait à l’anéantissement ; et j’étais incapable de dire exactement où, … Lire la suite

Note de lecture bis : « Moo Pak » (Gabriel Josipovici)

«Garder l’espoir, seuls quelques artistes ont la capacité de nous entraîner en nous et en avant.» x Déambulant dans Londres avec Jack Toledano, son ami Damien Anderson nous rapporte ici les longs monologues de celui-ci, ce double fictionnel de Gabriel Josipovici, comme lui porteur d’un nom signifiant la déchirure de l’exil, lui aussi juif séfarade … Lire la suite

Note de lecture : « Mā » (Hubert Haddad)

La trajectoire d’un homme, sur les traces du moine vagabond et haïkiste Santōka, rescapé sur les chemins et en poésie des naufrages de l’amour. x  «C’est au Café Crépuscule que j’ai rencontré Saori, voilà quinze ans, sept mois et trois jours.» Le cours de l’existence de Shōichi, jeune étudiant maigre au regard de myope, avec … Lire la suite

Note de lecture : « L’invisible dehors » (Pierre Cendors)

Voyage au nord de l’Islande dans la solitude et le silence, face à face avec le paysage, «pour rompre avec d’anciennes formes». x Dans ce livre sous-titré «Carnet islandais d’un voyage intérieur», et paru en 2014 aux éditions Isolato, Pierre Cendors raconte, avec une langue poétique somptueuse, un voyage entrepris au printemps 2011, une confrontation … Lire la suite

Note de lecture : « Glose » (Juan José Saer)

Un roman parfait, d’une incroyable finesse, pour montrer la multiplicité du réel et de la littérature. x Les éditions Le Tripode ont publié en janvier 2015 ce roman de Juan José Saer en reprenant son titre original (Glosa), dans la traduction originelle exceptionnelle de Laure Bataillon, un roman qui réussit la prouesse, à partir d’un événement anecdotique … Lire la suite

Note de lecture : « Monologues de la boue » (Colette Mazabrard)

 Le chemin d’une dame sur les bords de la France. x Chargée de son sac volumineux, la narratrice, est en chemin, solitaire marchant vers et le long des frontières. Femme rejetée, elle s’est repliée aux marges, au Nord et à l’Est du pays, et finalement en Espagne, pour se perdre dans le chemin, la forêt … Lire la suite

Note de lecture : « Moo Pak » (Gabriel Josipovici)

Étonnante suite de faux monologues en cheminant dans Londres, pour embrasser 40 ans de modernité. xxx Publié en 1994 (en 2011 chez Quidam, au décidément impressionnant catalogue, dans une traduction de Bernard Hoepffner), le douzième roman de Gabriel Josipovici est peut-être celui qui se rapproche le plus d’une somme rassemblant presque l’ensemble des préoccupations exprimées … Lire la suite