☀︎
archives

Maladie

Ce tag est associé à 22 articles

Note de lecture : « Ada ou la beauté des nombres » (Catherine Dufour)

Une tonique biographie de la pionnière britannique de l’informatique, fille de Lord Byron et prisonnière des rituels patriarcaux victoriens et assimilés. x En ce 2 janvier 1815, le très célèbre Lord Byron, poète débauché et ruiné, épouse à Seaham Hall, dans le nord de l’Angleterre, la très sage Annabella Milbanke. Il la surnomme la « princesse … Lire la suite

Note de lecture : « Les hommes de l’Émeraude 1 » (Josef Kjellgren)

En 1938, la magnifique odyssée des forçats de la mer d’un vieux cargo suédois cabotant le long de l’Europe. x « L’Émeraude », 1938 : un vieux cargo suédois décati qui ne tient désormais la mer que par des réparations de fortune, accomplies dans la hâte pour ne pas obérer, pour l’armateur, la rentabilité d’un cabotage, et … Lire la suite

Note de lecture : « Steve Jobs » (Alban Lefranc)

Du multiple corps d’un roi à la solitude conquérante : un magistral recodage d’une figure contemporaine mythique et adulée. x « Steve Jobs, corps aboli » avait été créé en 2016 à Théâtre Ouvert dans une mise en scène de Robert Cantarella. Depuis, Alban Lefranc nous avait offert « Table rase » (pièce elle-même retravaillée à partir de son … Lire la suite

Note de lecture : « L’autre côté » (Léo Henry)

Superbe fable réaliste et intense poésie de l’imaginaire pour mieux saisir l’envers du décor des réfugiés. x L’arrière-salle du Paon de Colchide est à demi ouverte sur la ruelle, d’où entrent, par bouffées, des odeurs de métal chaud, de pisse fraîche et de malt grillé de la brûlerie voisine. Les murs sont décorés de carreaux … Lire la suite

Note de lecture : « Empire des chimères » (Antoine Chainas)

Entre jeu et argent, entre crime et passion, une fresque rare, exploratoire et intense, de la mémoire-cache de la réalité, au tournant onirique, rural et mondial, des années 1990. x Un peu d’Histoire… Nous sommes à l’époque des grands glaciers. Dès la seconde moitié du quaternaire, le climat très rigoureux contraint les hommes à se … Lire la suite

Note de lecture : « Bacon le cannibale » (Perrine Le Querrec)

Inventer une logique poétique de la sensation qui dévore : transmuter Francis Bacon en son langage propre. x x x À la question « Quel écrivain vous a influencé ? », je répondrais sans hésiter : Francis Bacon. S’il n’est pas écrivain, il a toujours été pour moi une source essentielle d’inspiration. Je découvre son oeuvre vers … Lire la suite

Note de lecture : « La Vie fantasmagoriquement brève et étrange d’Amadeo Modigliani » (Velibor Čolić)

Dans les cauchemars et les rêves de l’artiste réputé maudit. x CONVEXE, CONCAVE Le miroir reflète pour la dernière fois la modeste veste marron, l’épais cache-nez gris, le mur nu et lépreux, la chaise bancale et rongée par les vers. Il se regarde dans les yeux mais n’aperçoit que des orbites creuses. Ses mains, grues … Lire la suite

Note de lecture : « Débarqué » (Jacques Josse)

L’intense et pudique chant funèbre pour un père qui jamais ne put naviguer « en vrai ». x Ce qu’il faisait là-bas, dans ce port connu comme haut lieu de la pêche à la coquille Saint-Jacques l’hiver et pour son afflux de touristes en période estivale, restait assez énigmatique. On ne le voyait que le soir. Il … Lire la suite

Note de lecture : « Sur l’écriture » (Charles Bukowski)

Les passionnants extraits des correspondances de Bukowski consacrés à la littérature et à l’écriture. x En 2015, un peu plus de vingt ans après la mort de Charles Bukowski, avec l’aide de son épouse et exécutrice testamentaire Linda Lee Bukowski, l’éditeur américain Ecco (et en 2017 l’éditeur français Au Diable Vauvert, dans une traduction de … Lire la suite

Note de lecture : « Marbourg » (Guillem Clua)

Quatre lieux, quatre époques, pour dire simultanément l’emprise de la maladie et de la pandémie sur nos imaginaires. x Rencontré grâce à l’étonnant et captivant festival littéraire normand Terres de Paroles (dont il a été  lauréat du public en 2017, avant d’en devenir l’un des invités d’honneur en 2018, autour de ce texte-ci), encore trop … Lire la suite